La coupure de l'axe ferroviaire nord-sud profite au port de Bâle

Le port de Bâle tire bénéfice de la coupure de l'axe ferroviaire européen nord-sud à la suite ...
La coupure de l'axe ferroviaire nord-sud profite au port de Bâle

Le port de Bâle tire bénéfice de la coupure de l'axe ferroviaire européen nord-sud à la suite d'un affaissement de terrain au sud de l'Allemagne le 12 août. Depuis près d'un mois, le flux de marchandises ayant transité par le port bâlois a presque doublé.

Ces jours, les dockers travaillent 24 heures sur 24, a dit mercredi à l'ats Simon Oberbeck, porte-parole des ports rhénans suisses à Bâle. Et ce dernier d'admettre que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Ou tout au moins leur donne l'occasion de saisir comme une chance cette situation exceptionnelle.

Il s'agit pour les installations portuaires de montrer une fois encore que, parallèlement à la route et au rail, la navigation fluviale représente un moyen de transport de marchandises écologique et sûr, a déclaré M.Oberbeck. Alors que le rail ne peut pour l'heure absorber qu'un quart environ du volume habituel de marchandises entre les ports de Rotterdam ou Anvers et l'Italie, les entreprises de navigation sont, elles, débordées.

Pour le port de Bâle, cette forte activité compense un premier semestre marqué par des possibilités de navigation fort réduites jusqu'en mai, à cause du niveau d'eau du Rhin insuffisant. Le trafic y était alors de 11% inférieur aux valeurs de 2016.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus