La fondation sur le numérique présidée par Leuthard lancée à Davos

La fondation pour des normes humaines du numérique, la Swiss Digital Initiative, est formalisée ...
La fondation sur le numérique présidée par Leuthard lancée à Davos

La fondation sur le numérique présidée par Leuthard lancée à Davos

Photo: KEYSTONE/ADV

La fondation pour des normes humaines du numérique, la Swiss Digital Initiative, est formalisée. Dévoilée en septembre à Genève et présidée par Doris Leuthard, elle a été lancée mardi en marge du WEF à Davos (GR). Elle va développer un label de confiance.

'Les nouvelles technologies doivent contribuer au bien-être de la société' et des consommateurs, a dit l'ancienne présidente de la Confédération lors d'une discussion à la Maison suisse, en présence des conseillers fédéraux Ueli Maurer et Ignazio Cassis ainsi que des autorités genevoises. Selon elle, il faut établir des normes qui puissent être appliquées et maintenues.

Annoncé en marge du Forum économique mondial (WEF), le projet de label suisse de confiance numérique va être testé dans les prochains mois auprès de sept entreprises suisses et internationales. Celles-ci se sont engagées auprès de la fondation pour voir comment l'économie peut l'appliquer.

Le label sera ensuite entièrement finalisé en 2021. Des critères ont été établis par des représentants des universités de Genève et de Zurich et par les Ecoles polytechniques fédérales de Lausanne (EPFL) et de Zurich (EPFZ). Ceux-ci vont de la sécurité et de la fiabilité des prestations numériques à une bonne utilisation des données et un dialogue responsable avec les consommateurs.

Etablie à Genève, qui accueille de nombreux acteurs de la gouvernance mondiale du numérique, la fondation veut avoir 'une approche internationale', a aussi dit à Keystone-ATS sa directrice, Niniane Paeffgen. Elle va collaborer notamment avec plusieurs acteurs comme l'ONU, les ONG, le WEF, le Geneva Science and Diplomacy Anticipator (GESDA) et le Cyber Peace Institute.

Une étude a été menée ces derniers mois par la SDI auprès de dizaines de personnes en Suisse. Elle révèle que la confiance dans le monde numérique est importante pour quasiment tous les utilisateurs, 'complexe' et liée à l'expérience du client avec le prestataire et aussi qu'il faudra prendre en compte les besoins des consommateurs, a précisé l'institution.

/ATS
 

Articles les plus lus