La fortune des caisses de pension a bondi de 12,5% en 2020 (étude)

La fortune des caisses de pension suisses a bondi de 12,5% l'année dernière, malgré les effets ...
La fortune des caisses de pension a bondi de 12,5% en 2020 (étude)

La fortune des caisses de pension a bondi de 12,5% en 2020 (étude)

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

La fortune des caisses de pension suisses a bondi de 12,5% l'année dernière, malgré les effets de la pandémie de Covid-19, pour atteindre environ 1163 milliards de dollars (1030 milliards de francs), plus du double de la moyenne de ces dix dernières années (5,8%).

La progression est à mettre au crédit notamment de l'appréciation de près de 10% du franc par rapport au dollar pendant la période sous revue, indique le cabinet de conseil Willis Towers Watson dans la dernière édition de son étude 'Global Pension Assets' publiée vendredi.

Avec une part de 2,2%, la Suisse figure à la septième place des plus importants acteurs du secteur, avec en tête les Etats-Unis (62,0%), le Japon (6,8%), le Royaume-Uni (6,7%), les Pays-Bas, l'Australie et le Canada. Ces marchés représentent plus de 90% des 22 principaux (P22), dont la fortune cumulée a progressé de 11% pour s'établir à 52,5 milliers de milliards de dollars au bouclement de l'exercice.

Les auteurs de l'étude relèvent une augmentation notable du rapport entre les fortunes des caisses de pension et le produit intérieur brut (PIB) moyen, qui s'établissait à l'échelle mondiale à 80,0% fin 2020, soit 11,2 points de plus qu'un an plus tôt. Pour la Suisse, la hausse a été encore plus marquée (+17 points à 163%).

L'allocation des actifs des caisses helvétiques est 'légèrement plus équilibrée' en comparaison internationale, avec 31% d'actions, 34% d'obligations, 31% d'actifs alternatifs et 5% en liquidités.

Une réaffectation massive des capitaux est attendue, car le monde de l'investissement subit actuellement un changement fondamental pour intégrer des aspects extra-financiers dans ses processus décisionnels, signale Michael Valentine, de Willis Towers Watson, en référence à l'accent mis sur les critères de durabilité, qui va selon lui 'marquer le secteur des pensions dans les décennies à venir'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus