La hausse des offres d'emplois se poursuit

Le marché suisse de l'emploi continue à s'améliorer, selon le baromètre Swiss Job Market Index ...
La hausse des offres d'emplois se poursuit

La hausse des offres d'emplois se poursuit

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le marché suisse de l'emploi continue à s'améliorer, selon le baromètre Swiss Job Market Index d'Adecco publié jeudi en partenariat avec l'Université de Zurich.

Comme lors des trimestres précédents, l'informatique est la plus prisée.

Le bond des offres d'emplois sur un an s'y établit à 24%. Les places à repourvoir dans l'organisation et le management (+23%) prennent aussi l'ascenseur.

Les auteurs de l'étude expliquent l'évolution dans ces secteurs par l'optimisation des processus et l'automatisation en cours dans les entreprises. 'Le personnel ayant des compétences en informatique et en management est très recherché', souligne dans le communiqué Nicole Burth, directrice générale d'Adecco Suisse.

Personnel qualifié recherché

Le secteur de l'industrie et des transports enregistre également une nette augmentation (+13%). Elle est due surtout à la hausse de la demande pour le personnel technique qualifié, notamment dans la métallurgie, le secteur des machines et l'électronique.

Le renforcement de la demande est le plus fort dans la région lémanique, et ce pour le troisième trimestre consécutif. Les offres d'emploi y ont encore augmenté de 7% par rapport au premier trimestre de l'année. Et sur douze mois, elles bondissent de 20%.

Pour la région zurichoise, l'augmentation se situe à 6% sur douze mois, à 3% en Suisse orientale et à 4% dans l'Espace Mitteland. L'augmentation dans l'agglomération zurichoise est particulièrement significative car cette région fournit environ un tiers de l'ensemble des offres d'emplois.

Les difficultés du secteur des médias se manifestent clairement dans ce nouveau baromètre. Ainsi, pour ce dernier relevé, les offres d'emplois publiées dans la presse écrite ne pèsent plus assez lourd pour intervenir dans les calculs de l'indice.

Celui-ci a été calculé sur la base du dépouillement des offres d'emploi publiées dans 90 journaux et annonceurs, d'une douzaine de sites internet et de 1300 sites d'entreprises.

/ATS
 

Actualités suivantes