La moutarde monte au nez des producteurs suisses de douceurs

La faîtière des biscuitiers et confiseurs Biscosuisse s'en prend au cadre réglementaire régissant ...
La moutarde monte au nez des producteurs suisses de douceurs

La moutarde monte au nez des producteurs suisses de douceurs

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La faîtière des biscuitiers et confiseurs Biscosuisse s'en prend au cadre réglementaire régissant la question de la 'suissitude'. Après neuf mois en 2020, les exportations des biscuits ont chuté de 8,5% et celles de confiseries de 11,0% en comparaison annuelle.

Les confiseurs helvétiques ont aussi déploré un tassement de 9,9% de leurs recettes autochtones, tandis que les biscuiters ont profité d'une progression marginale de 1,8%, selon le compte-rendu diffusé jeudi. Dans le même temps, les importations de biscuits et biscottes ont enflé de 10,9% et celles de sucreries de 0,7%.

Les représentants de la branche s'estiment discriminés vis-à-vis de cette concurrence étrangère par les exigences liées à l'apposition du label 'swiss made', en matière d'approvisionnement en matières premières, de déclarations de provenance ou encore de finition.

L'acceptation de l'initiative pour des multinationales responsables contraindrait en outre les plus imposants acteurs du secteur à devoir mettre en place des processus de surveillance de leurs chaînes d'approvisionnement.

La faîtière appelle enfin à renoncer à introduire un droit de douane minimal sur le sucre.

/ATS