Le Créa table sur un rebond de l'économie suisse début 2021

L'économie suisse et notamment celle de la Suisse romande devraient connaître un rebond au ...
Le Créa table sur un rebond de l'économie suisse début 2021

Le Créa table sur un rebond de l'économie suisse début 2021

Photo: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

L'économie suisse et notamment celle de la Suisse romande devraient connaître un rebond au premier trimestre 2021, malgré la pandémie de coronavirus. La situation reste toutefois fragile, selon le Créa.

Pour la partie francophone, l'impulsion devrait venir de Vaud et de Genève.

L'indice conjoncturel pour la Suisse devrait se redresser au premier trimestre 2021, en gagnant 2,2 points à 99,1 points, se rapprochant de la valeur d'équilibre, mais se maintenant encore dans la zone de contraction, a indiqué lundi l'institut d'économie appliquée rattaché à l'Université de Lausanne.

La Suisse romande devrait suivre la même tendance, le Créa misant sur une progression de 2,1 points à 99,0 points pour le premier partiel de l'année. 'L'indice romand tombe moins bas et se relève plus rapidement que lors de la crise de 2009', selon le communiqué. C'est de l'indice vaudois que vient l'impulsion, gagnant 2,7 points au premier trimestre. Son homologue genevois augmente de 2,1 points. Les indicateurs fribourgeois, neuchâtelois, valaisan et jurassien se redressent aussi, mais dans une moindre mesure, entre 0,9 et 1,8 points.

Seul le canton du Valais est amené à passer dans la zone d'expansion, à 100,5 points. L'indice 'dépasse d'environ 1,5 point à la fois la valeur romande et la valeur suisse. L'histoire semble ainsi se répéter pour l'indice valaisan, car c'était également celui qui a été le moins impacté lors de la crise financière 2009'. Le Jura devrait arriver en deuxième position, avec un écart de production de seulement 0,5% par rapport à la valeur d'équilibre.

En revanche, ce sont les cantons de Neuchâtel et de Vaud qui risquent encore de souffrir le plus, leurs indices étant pronostiqués comme étant les plus bas (98,3 et 98,4 points). Pour le premier, 'il se peut que le canton prenne plus de temps à se remettre de la crise actuelle, comme ce fut déjà le cas lors de la crise de 2009'.

Neuchâtel fait partie des cantons, comme le Jura, dépendant fortement de la demande étrangère dans les domaines de l'horlogerie et instruments de précision ainsi que des produits de l'industrie MEM (machines, équipements électriques et métaux).

/ATS