Le MOB veut relier Montreux à Interlaken sans changement

Les voyageurs pourront bientôt emprunter le Montreux Oberland bernois (MOB) sans devoir changer ...
Le MOB veut relier Montreux à Interlaken sans changement

Le MOB veut relier Montreux à Interlaken sans changement

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Les voyageurs pourront bientôt emprunter le Montreux Oberland bernois (MOB) sans devoir changer de train à Zweisimmen (BE) grâce à des voitures à écartement variable. Le coût du projet Goldenpass Express s'élève à 76 millions de francs.

Il sera donc possible de relier sans changement Montreux (VD) et Interlaken (BE). En vue de sa mise en service le 13 décembre 2020, le Goldenpass Express est entré dans la phase de réalisation. Une étape cruciale a été franchie avec les tests de bogies d'un genre révolutionnaire, a annoncé mercredi la compagnie du MOB.

Pour la première fois, un train est passé de la voie métrique à une voie normale en quelques secondes. Cette prouesse technique a été rendue possible grâce à de nouveaux bogies, ces chariots amovibles qui guident les voitures, à écartement variable produits par l'entreprise Alstom.

Jamais un tel écartement, de 1 à 1,43 mètre, n'avait été effectué en si peu de temps, a souligné le MOB. Les passages ont été effectués sur une rampe d'écartement réalisée à Zweisimmen. Ce projet est mené de concert avec la compagnie bernoise du BLS qui exploite le tronçon entre Zweisimmen et Interlaken.

Ce projet est innovant pour le paysage ferroviaire. Il supprime en effet la barrière entre la voie métrique et la voie normale. La mise en place du Goldenpass Express permettra d'augmenter l'offre d'environ 15%. Les pendulaires en retireront des avantages au niveau de la cadence.

Impulsion au tourisme

Sur le plan touristique, le Goldenpass Express permettra de relier trois pôles touristiques majeurs sans changer de train: Montreux, Gstaad et Interlaken. La station située sur les rives du lac Léman se rapprochera ainsi de la Jungfrau et de Lucerne.

L'idée de relier par chemin de fer le lac Léman, Gstaad et les lacs de Thoune et de Brienz remonte à 1873. Il s'agissait d'unir des régions touristiques. Mais les voies ont été construites de manière différente: métrique (1 mètre) entre Montreux et Zweisimmen mais normale (1,435 mètre) entre Zweisimmen et Interlaken.

Dans les années 1930, on songeait à construire un troisième rail. A la fin des années 2000, le MOB part sur un concept différent. Plutôt que de changer les rails, il choisit de modifier les bogies.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus