Le National contre des capacités réduites pour les stations de ski

Le Conseil fédéral ne doit pas prendre de nouvelles mesures dans les régions de sports d'hiver ...
Le National contre des capacités réduites pour les stations de ski

Le National contre des capacités réduites pour les stations de ski

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Le Conseil fédéral ne doit pas prendre de nouvelles mesures dans les régions de sports d'hiver pour les fêtes de fin d'année. Il ne doit notamment pas limiter les capacités pour les domaines skiables, demande le Conseil national.

Dans une déclaration approuvée jeudi par 100 voix contre 80, la Chambre du peuple prie également le gouvernement de ne pas édicter des prescriptions plus strictes pour les domaines skiables que pour les autres secteurs concernés, tels que l'hôtellerie et la restauration.

De nouvelles mesures seraient 'dévastatrices' pour le secteur du tourisme, a souligné Fabio Regazzi (PDC/TI) au nom de la commission de l'économie, à l'origine de cette déclaration. Certains maillons sont déjà en train de vaciller.

Les députés souhaitent que les mesures soient prises 'de manière proportionnée et efficace' et qu'elles tiennent compte des plans de protection avalisés par les fédérations de sports d'hiver. En outre, la capacité des télécabines comportant des places debout ne devra pas être réduite de plus de 20%.

Il n'y a aucune raison d'appliquer aux remontées mécaniques des règles qui n'existent pas pour les trams ou les bus dans les villes, a estimé Thomas Matter (UDC/ZH). La gauche et les Vert'libéraux ont fait bloc, dénonçant un comportement 'irresponsable' alors que la Suisse est devenue un 'hotspot' de la pandémie.

Décisions attendues vendredi

Le Conseil fédéral devrait se prononcer vendredi sur une liste de mesures pour limiter la propagation du coronavirus durant les fêtes de fin d'année. Selon le projet d'ordonnance mis en consultation, les stations peuvent rester ouvertes. Mais, afin d'éviter une foule importante, des mesures telles que des restrictions de capacité ou une heure de fermeture anticipée des restaurants et des bars doivent être appliquées.

Selon la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), une majorité de cantons soutient en principe les propositions du Conseil fédéral, 'bien que de nombreuses positions différenciées et motions minoritaires aient été reçues'.

La Commission de la santé du Conseil national a elle écrit au Conseil fédéral. Dans sa lettre, elle fait part de ses craintes concernant les règlementations particulières concernant les fêtes de fin d’année et les domaines skiables qui pourraient être inscrites dans l'ordonnance Covid-19.'

/ATS
 

Actualités suivantes