Le Parlement libère les crédits pour les agglomérations

Les villes et agglomérations de Suisse bénéficieront d'une enveloppe de 1,412 milliard de francs ...
Le Parlement libère les crédits pour les agglomérations

Les villes et agglomérations de Suisse bénéficieront d'une enveloppe de 1,412 milliard de francs pour résoudre leurs problèmes de trafic. Les Chambres fédérales ont libéré les crédits destinés aux projets de troisième génération.

Le Conseil des Etats a accepté mercredi à l'unanimité la proposition de la conférence de conciliation pour la dernière divergence, concernant le contournement d'Oberburg près de Berthoud (BE). Ce projet auquel le National tenait absolument fera partie intégrante du projet d’agglomération de Berthoud. Le début des travaux sera coordonné avec celui-ci.

Les 77 millions de francs que nécessite le projet n'ont pas été inscrits dans le programme. Le Parlement pourra cependant décider de l'anticiper si les moyens prévus pour les autres projets d’agglomération ne sont pas entièrement utilisés.

Parlement généreux

Au final, l'enveloppe totale pour le trafic d'agglomération dépasse largement les 1,344 milliard de francs envisagés par le Conseil fédéral pour financer les 32 projets qu'il avait retenus. Les Chambres ont repêché l'agglomération de Delémont, ainsi que les projets d'Argovie Est et de Lugano. Elles ont également décidé d'accroître le taux de subventionnement du Grand Genève et de Bulle (FR).

Parmi les autres projets figure la réalisation d'une étape supplémentaire du métro lausannois. L'agglomération Lausanne-Morges bénéficiera à cet effet d'une contribution maximale de la Confédération de 135 millions de francs.

S'y ajoutent la deuxième étape du Limmattalbahn, entre Schlieren (ZH) et Killwangen (AG) pour 229 millions de francs au maximum, ainsi qu'un ensemble de projets servant la mobilité piétonne et cycliste dans l’agglomération de Saint-Gall - Lac de Constance et le prolongement d'une ligne de tram à Berne.

En Suisse romande, le programme comprend aussi une nouvelle route de desserte du terminal pour le transport combiné à Monthey (VS), un pont routier supplémentaire sur le Rhône à Sion et le prolongement de la ligne de tram Nations – Grand Saconnex à Genève. Outre-Sarine, la jonction d’Aesch (BL), l’électrification de deux lignes de bus à Zurich et des mesures liées à la transformation de la gare de Berne sont concernées.

Troisième génération

Ce programme en faveur des agglomérations est le troisième depuis 2008. Il aide des villes et des agglomérations à réaliser des projets visant à maîtriser davantage le volume croissant du trafic. Le Parlement a déjà accordé 5,7 milliards de francs, puisés dans le fonds d'infrastructure limité dans le temps.

Le nouveau Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA), accepté en février 2017 par le peuple, assurera le financement des projets de la troisième génération et évitera un renchérissement du prix de l'essence. Neuf à 12% du fonds doivent être consacrés à des mesures destinées à améliorer le trafic dans les agglomérations.

Dans les grandes agglomérations, la majeure partie de l'argent est destinée aux transports publics. Dans les entités moyennes et petites, l'accent est mis sur l'amélioration de la fluidité du trafic.

/ATS
 

Articles les plus lus