Le Père Noël n'échappe pas à quelques restrictions sanitaires

Le Père Noël n'échappe pas complètement aux restrictions sanitaires: en Valais, les stations ...
Le Père Noël n'échappe pas à quelques restrictions sanitaires

Le Père Noël n'échappe pas à quelques restrictions sanitaires

Photo: KEYSTONE/AP/MARY SCHWALM

Le Père Noël n'échappe pas complètement aux restrictions sanitaires: en Valais, les stations comme les grands magasins ont encadré ses rencontres avec les tout-petits. Les fameuses séances photos sont adaptées, voire annulées.

En 2020, le Père Noël avait manqué bien des rendez-vous. Cette année, il est de retour pour illuminer les yeux des enfants, sa hotte bien remplie. Il fera notamment une halte vendredi dans la station d'Ovronnaz (VS).

Il se rendra au centre du village et parcourra les ruelles en compagnie de ses poneys et de ses alpagas. Ce sera l'occasion pour les enfants de faire une photo avec lui et de recevoir un petit paquet, explique à Keystone-ATS Frédérique Schaffner, la responsable de l'Office du tourisme de la station. Mais il ne se rendra pas dans des cafés, des restaurants ou au centre thermal, Covid-19 oblige, ajoute-t-elle.

Dans les villages de la Région des Dents du Midi aussi, le Père Noël, habitué au froid polaire, restera à l'extérieur. Vendredi, son agenda est constellé de rencontres avec les enfants, photos et petits cadeaux à la clé, et le 25, il se rendra sur les pistes de ski. 'Notre plan de protection a été validé par le médecin cantonal et nous veillerons notamment à ce que les distances soient respectées dans les files d'attente', précise François-Maxime Guffroy, coordinateur des événements et animations de la Région.

Désinfecter le costume

Contrairement à 2020, le Père Noël est en principe le bienvenu dans les centres commerciaux, moyennant quelques ajustements. Dans les centres Manor de Sierre et Monthey, où il a posé sa hotte entre le 15 et le 22 décembre, les séances photos ont été annulées ' pour éviter un trop grand attroupement de personnes dans les zones communes', détaille Rosalie Wissler, chargée de communication du distributeur.

Les centres ont même fait appel à des agents de sécurité 'pour gérer les distanciations et limiter les accompagnants à un seul par enfant afin d'alléger les files d'attente'. Le Père Noël lui-même n'a pas été épargné, 'tenu de désinfecter son costume régulièrement'.

Des genoux au tabouret

Deux centres commerciaux Migros valaisans ont reçu la visite du Père Noël les 11 et 19 décembre, avec un scénario différent pour les séances photos: elles n'ont pas immortalisé les enfants sur les genoux, mais 'sur un tabouret à côté du père Noël', indique Fabien Lafarge, responsable communication du distributeur.

Lundi, le rideau est tombé: 'avec les règles en vigueur et l'évolution de la pandémie, nous avons décidé de plus ne plus organiser de manifestations/rencontres jusqu'à nouvel avis'.

/ATS
 

Actualités suivantes