Le Seco plus optimiste pour la conjoncture au 2e trimestre

Les effets du coronavirus sur l'économie suisse se sont révélés moins importants qu'initialement ...
Le Seco plus optimiste pour la conjoncture au 2e trimestre

Le Seco plus optimiste pour la conjoncture au 2e trimestre

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Les effets du coronavirus sur l'économie suisse se sont révélés moins importants qu'initialement annoncé. Le produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 7,3% au deuxième trimestre, moins que la première estimation de -8,2%.

Le recul n'est reste pas moins 'historique' depuis le début des données trimestrielles, en 1980, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

La résilience relative de l'économie helvétique s'explique sa 'structure sectorielle', ainsi que par la levée rapide des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, précise le communiqué.

La baisse est généralisée, notamment dans l'industrie manufacturière, dont la situation s'est aggravée après révision. Ce secteur a accusé un recul de 10,3%, contre -9,0% lors de la première annonce. La chimie et la pharma, en hausse de 0,3%, n'ont pas permis d'enrayer la tendance négative.

Le Seco a également revu les chiffres pour le premier trimestre. Le produit intérieur brut (PIB) suisse accuse une baisse de 1,9%, à comparer au repli de 2,5% de la première estimation.

/ATS
 

Actualités suivantes