Le commerce de détail a progressé au 1er trimestre (Gfk)

Le commerce de détail en Suisse a connu un redressement au 1er trimestre 2021, en particulier ...
Le commerce de détail a progressé au 1er trimestre (Gfk)

Le commerce de détail a progressé au 1er trimestre (Gfk)

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

Le commerce de détail en Suisse a connu un redressement au 1er trimestre 2021, en particulier au niveau du secteur non-alimentaire grâce à la réouverture des commerces dits non-essentiels le 1er mars, annonce mercredi l'institut de sondage Gfk.

L'indice calculé par GfK, qui se base sur le sondage de plus de 40 grands acteurs, a ainsi augmenté de 9,4% par rapport au 1er partiel 2020. Les chiffres d'affaires des commerçants de la branche consacrée aux produits alimentaires et similaires ont avancé de 7,2%, une croissance qualifiée de 'constante' par les experts.

Le secteur non alimentaire, marqué par les fermetures et réouvertures de magasins en mars 2020 mais également 2021, a vu ses recettes s'enrober de 13,2%. 'Dans beaucoup de branches, cela a conduit à des hausses à trois chiffres', indique mercredi le communiqué. L'année dernière l'évolution par rapport à l'exercice précédent avait été de -8,5%.

Les commerces de bricolage ont en particulier surperformé, soutenus en partie par les conditions météorologiques favorables. Par ailleurs, les fermetures de magasins ordonnées par la Confédération pour endiguer la pandémie de coronavirus début 2021 n'ont pas touché cette branche contrairement au premier trimestre 2020.

L'électronique grand public comme les écrans, téléphones mobiles, les jeux électroniques ainsi que le secteur des loisirs se sont aussi distingués. Le chiffre d'affaires du domaine habillement a également repris des couleurs en mars 2021.

La vente en ligne, qui s'est beaucoup développée depuis le début de la pandémie, continue à se renforcer.

Le sondage Gfk se base sur les réponses de plus de 40 grands acteurs du commerce de détail suisse générant environ 40 à 50% du chiffre d'affaires total du secteur, rappelle la société.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus