Le gin produit en Suisse gagne en popularité

Le gin a la cote en Suisse. Lors du concours national des eaux-de-vie organisé par Distisuisse ...
Le gin produit en Suisse gagne en popularité

Le gin a la cote en Suisse. Lors du concours national des eaux-de-vie organisé par Distisuisse et Agroscope, les fabricants helvètes ont soumis 61 échantillons aux experts, soit trois fois plus qu'il y a deux ans.

Selon Distisuisse, les producteurs suisses de cette boisson spiritueuse à base de baies de genièvre n'ont pas à rougir en comparaison de la concurrence internationale. Lors du concours, plus d'un échantillon sur dix s'est vu décerner une médaille d'or.

Le gin est distillé par des petits et des grands producteurs, a indiqué à l'agence d'information Keystone-ATS Beatrice Rüttimann, directrice générale de Distisuisse. 'Certains se sont mis au gin pour étoffer leur gamme de produits'. Mais il existe aussi des producteurs qui ne jurent que par le gin.

Les baies de genièvre qui donnent son goût au gin poussent en Suisse. Les producteurs achètent toutefois cette matière première à l'étranger, détaille Mme Rüttimann. Selon l'ordonnance sur les boissons alcoolisées, le goût des baies doit prévaloir dans le gin. Mais d'autres arômes naturels sont permis.

Produit marginal

Le gin suisse peut être acheté directement chez les producteurs ou sur internet. Des bouteilles distillées en Suisse se trouvent également dans le commerce de détail. L'Administration fédérale des douanes (AFD) ne peut pas affirmer que le gin suisse deviendra une nouvelle tendance. Les chiffres disponibles indiquent que la part de marché du gin suisse reste faible.

L'AFD n'enregistre les chiffres de la production suisse de gin que depuis 2018, précise son porte-parole David Marquis. Près de 403 hectolitres de gin, exprimés en alcool pur, ont ainsi été distillés en 2018. Environ 95 hectolitres supplémentaires ont été produits sans alambic.

La hausse de popularité du gin peut être mesurée en regardant ses importations en Suisse. Plus de 6450 hectolitres de gin, exprimés en alcool pur, ont été importés depuis le début de l'année. En comparaison, 3986 hectolitres de gin (équivalent alcool pur) ont été importés en 2011.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus