Le glacier de Saas-Fee sera fermé aux touristes cet été, une 1ère

Pour la première fois, le glacier de Saas-Fee sera fermé aux touristes à son ouverture ce samedi ...
Le glacier de Saas-Fee sera fermé aux touristes cet été, une 1ère

Le glacier de Saas-Fee sera fermé aux touristes cet été, une 1ère

Photo: KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN

Pour la première fois, le glacier de Saas-Fee sera fermé aux touristes à son ouverture ce samedi. Les entraînements de compétition seront eux limités. A Zermatt (VS), le domaine reste ouvert normalement, mais les responsables scrutent eux aussi nerveusement la météo.

A Saas-Fee, dont le glacier culmine à 3600 mètres d'altitude, seules 35 des 60 lignes de ski seront ouvertes, a indiqué mardi à Keystone-ATS Emmanuel Rossi, directeur adjoint des remontées mécaniques de Saas Fee, revenant sur un article du Nouvelliste.

Une quarantaine de camps de ski ont été annulés, a ajouté le responsable, qui précise que la situation sera réévaluée dans deux semaines. Il espère des chutes de neige en août.

En cause? Un enneigement insuffisant l'hiver dernier, associé à des températures très chaudes ces dernières semaines ainsi que de la pluie en altitude. Cette absence de neige a réduit la protection du glacier, explique Emmanuel Rossi.

'Un énorme challenge'

Le réchauffement climatique entraîne des réflexions chez les responsables des remontées mécaniques, par exemple sur la production de neige artificielle sur le glacier. Mais une telle option serait compliquée et chère à mettre en place à une telle altitude.

A Zermatt, le glacier (qui atteint 3800 mètres) reste pour l'instant ouvert mais la situation est évaluée 'chaque semaine', relève pour sa part le responsable de la communication des remontées mécaniques Marc Lagger. Il relève lui aussi les températures élevées cette année. 'A la mi-juin, nous avions une situation normalement observée à la mi-août.'

Le réchauffement climatique est également au centre des préoccupations des responsables de Zermatt. Interrogé sur l'hypothèse du recours à de la neige artificielle sur le glacier, le porte-parole pointe lui aussi le défi logistique: 'Installer des canons à neige à près de 4000 mètres d'altitude serait un énorme challenge.'

/ATS
 

Actualités suivantes