Le marché immobilier miné par la conjoncture et le chômage (étude)

Le marché immobilier helvétique présente un risque moyen avec une tendance à la hausse. Cette ...
Le marché immobilier miné par la conjoncture et le chômage (étude)

Le marché immobilier miné par la conjoncture et le chômage (étude)

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le marché immobilier helvétique présente un risque moyen avec une tendance à la hausse. Cette dernière est à mettre sur le compte des perspectives économiques négatives et de la montée des chiffres du chômage, indique une étude de Moneypark publiée lundi.

Le Real Estate Risk Index (Reri) établi par le courtier en hypothèques a grimpé au premier trimestre de 0,2 point à 3,9, sa cinquième hausse d'affilée. Cette valeur, la plus élevée depuis la création de l'indicateur, doit être 'étroitement surveillée, mais ne reflète pas de panique sur le marché', selon les experts de Moneypark.

Et de rappeler que pendant la période sous revue, les prix des logements habités par leurs propriétaires ont connu une légère contraction (-0,43%). 'Au cours des premières semaines d'avril, on constate cependant que dans une période aussi incertaine, des acquéreurs potentiels reportent temporairement leur intention d'achat', relèvent les auteurs de l'étude.

Cette tendance est appelée à perdurer, tant que 'les perspectives de durée de la crise et l'ampleur de la récession relèveront du domaine de la spéculation', et les transactions sur le marché immobilier risquent de rester marginales encore un temps.

Les spécialistes de Moneypark disent s'attendre à ce que 'les mécaniques de l'offre et de la demande se reprennent rapidement et que la dynamique des transactions se reprenne avec des prix comme attendu légèrement corrigés y compris dans le segment standard'.

/ATS
 

Actualités suivantes