Le nombre d'entreprises et d'emplois a baissé en Suisse en 2020

Le nombre d'entreprises et d'emplois a baissé en Suisse en 2020. C'est la première fois qu'il ...
Le nombre d'entreprises et d'emplois a baissé en Suisse en 2020

Le nombre d'entreprises et d'emplois a baissé en Suisse en 2020

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Le nombre d'entreprises et d'emplois a baissé en Suisse en 2020. C'est la première fois qu'il recule depuis 2011, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Impact du Covid-19, la restauration, l'hébergement et les transports ont été particulièrement touchés.

En 2020, l'économie suisse totalisait près de 617'000 entreprises, soit 900 de moins qu'un an plus tôt (-0,1%). Le nombre d'emplois était d'un peu moins de 5,3 millions. Le recul est de 33'000 postes de travail (-0,6%), écrit l'OFS dans un communiqué.

Selon lui, l'emploi est en déclin dans la majorité des branches économiques, mais certaines ont connu une variation particulièrement marquée. Les pertes les plus importantes concernent la restauration, qui a perdu 15'641 emplois (-9%), et l'hébergement (9922 emplois, -13,3%).

Le secteur des transports a également été frappé de plein fouet. La branche 'fabrication de matériels de transport' a perdu 15,4% de ses emplois, celle des 'transports par eau, transports aériens' 7,2%.

Reflet partiel

Il s'agit de secteurs touchés par les mesures sanitaires de lutte contre la pandémie de coronavirus. Ces reculs peuvent donc en parties’expliquer par les fermetures prolongées et successives en 2020: certaines entreprises ont pu ne pas reconduire des contrats à durée déterminée, voire supprimer des postes à durée indéterminée supprimés.

L'OFS souligne toutefois que ces chiffres ne reflètent que partiellement l'impact de la crise sur les entreprises. Ils ne portent que sur les ruptures de contrats, et pas sur les baisses d'activités dues aux mesures sanitaires. De nombreuses sociétés ont en effet profité des mesures mises en place par les autorités pour maintenir les places de travail, comme le chômage partiel.

Quelques branches ont malgré tout connu une hausse des emplois. C'est le cas des 'activités pour la santé humaine' et la 'recherche-développement scientifique', qui obtiennent les meilleurs résultats, la première en termes absolus (+12'581 emplois), la second en termes relatifs (+8,3%).

Le nombre d'emplois a fléchi dans l'ensemble des grandes régions, à l'exception du Tessin. Le recul est le plus fort dans la région lémanique (GE, VD, VS; -0,9%) et l'espace Mittelland (BE, FR, SO, NE, JU; -0.8%). La baisse du nombre d'entreprises, elle, est le plus marquée dans le Nord-Ouest du pays (BS, BL, AG; -0,7%).

/ATS
 

Actualités suivantes