Le projet officiel de la branche Ouest de l'A5 à Bienne est enterré

Le projet officiel de l'axe Ouest du contournement autoroutier de Bienne avec ses deux jonctions ...
Le projet officiel de la branche Ouest de l'A5 à Bienne est enterré

Le projet officiel de la branche Ouest de l'A5 à Bienne est enterré

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Le projet officiel de l'axe Ouest du contournement autoroutier de Bienne avec ses deux jonctions au centre-ville doit être abandonné. C'est la recommandation formulée lundi soir par le groupe de dialogue réunissant adversaires et partisans de ce tracé.

Le projet officiel était contesté par une partie de la population. Une manifestation contre cette branche Ouest de l'A5 avait rassemblé entre 3500 et 5000 personnes en 2018. Les adversaires du projet estiment que le tracé retenu par la Confédération allait défigurer le centre-ville avec deux jonctions à ciel ouvert, en particulier celle de Bienne-Centre.

Face à ce blocage, la délégation des autorités de l'A5 présidée par le conseiller d'Etat bernois Christoph Neuhaus a lancé en février 2019 un processus de dialogue réunissant des représentants des communes concernées et de différentes organisations. Il s'agissait de trouver un compromis qui soit accepté par les deux camps.

Le rapport final ne s'engage pas sur une option spécifique. Il invite les autorités à ne plus poursuivre le projet mis à l'enquête, à l'exception du tunnel de Port, commune qui jouxte la Ville de Bienne. La délégation des autorités déterminera la suite de la procédure.

Ouvrage souterrain

A long terme, la gestion souterraine du trafic individuel motorisé et du trafic des poids lourds est une option stratégique importante, note le rapport. Le document formule des lignes directrices pour la solution d'un tunnel comme la méthode de construction ou l'accessibilité de la zone centrale.

L'objectif est d'améliorer la situation du trafic avec des solutions à court et moyen terme avant la mise en service d'une variante avec un tunnel. Parmi les propositions avancées par le groupe de dialogue figurent une promotion de la mobilité douce, des transports publics attrayants ou le développement de la zone entre la gare et le lac.

Mouvement citoyen

Pour les treize organisations opposées à l'axe Ouest, le mouvement citoyen biennois a stoppé le projet d'autoroute. La majeure partie des opposants ont reconnu que le chaînon manquant des routes nationales devait être comblé. La branche Est de l'A5, ouverte en octobre 2017, n'avait pas suscité d'opposition.

Pour ces organisations, ce compromis met fin à un blocage qui dure depuis des années. Cette nouvelle situation ouvre selon elles des perspectives urbanistiques pour cet emplacement. Le comité 'Axe Ouest - pas comme ça !' a été créé en 2015 pour empêcher la réalisation du projet mis à l'enquête avec ses jonctions.

Importance du contournement

Les associations de soutien regroupées au sein du comité Pro A5 - branche Ouest, essentiellement de nature économique, ont pris acte que l'actuel projet n'était pas réalisable sous sa forme initiale. Mais elles estiment que Bienne et son agglomération ont besoin d'un contournement par l'ouest.

'Une solution zéro n'entre pas en ligne de compte', écrit le comité dans un communiqué, soulignant que l'absence d'un contournement affaiblirait toute la région et aggraverait la situation du trafic routier. Pour les associations économiques, un raccordement optimal du centre-ville au contournement par l'A5 n'est pas négociable.

/ATS