Le quai Wilson ouvert à la baignade le temps d’un week-end

L’association A l’Eau Wilson a aménagé ce week-end des points d’entrée et de sortie pour les ...
Le quai Wilson ouvert à la baignade le temps d’un week-end

Le quai Wilson ouvert à la baignade le temps d’un week-end

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L’association A l’Eau Wilson a aménagé ce week-end des points d’entrée et de sortie pour les baigneurs le long du quai Wilson à Genève. Elle demande des aménagements provisoires pour un accès facilité au lac.

A l’Eau Wilson a ouvert samedi et dimanche un couloir de natation au quai Wilson. Un tapis rouge posé sur une rampe à bateau permet d’entrer dans l’eau sans glisser. Deux cordes, le long d’un autre tapis rouge à 70 mètres de l’entrée, facilitent la sortie de l’eau. Une autre sortie au bout du couloir, soit à près de 400 mètres de l’entrée, est aménagée.

L’association demande la mise à disposition d’installations provisoires d’accès à l’eau au quai Wilson, tels que des bancs et des échelles. Début juin, elle a déposé une pétition munie de 600 signatures en ce sens auprès du Canton et de la Ville de Genève. Le premier a autorité sur le lac, la seconde sur les quais.

'L’agenda de l’administration étant tel qu’il est, notre pétition sera discutée à la fin du mois d’août. Trop tard pour cet été', regrette Thomas Putallaz, co-président de l’association.

'Une réelle demande d’accès au lac'

'Un projet sur le long terme est prévu mais il ne verra pas le jour avant cinq ans. En attendant, nous voulons montrer que l’on peut facilement mettre en place des installations provisoires pour profiter de cette partie du lac', explique à des passants, Charles-Antoine Kuszli, membre du comité de l’association.

Il poursuit: 'De ce côté, on ne peut se baigner qu’aux bains des Pâquis et c’est bondé. De nombreuses personnes se baignent dans des zones non autorisées, comme les ports. Il y a une réelle demande d’accès au lac'.

L’association a obtenu l’autorisation de baignade pour ce week-end. Elle a dû s’arranger avec le Ski nautique club de la Perle du lac pour garantir une bonne cohabitation: 'Il y a de la place pour tout le monde. La zone réservée aux baigneurs s’étend par trente mètres de large, délimitée par des bateaux', explique Thomas Putallaz.

Une baignade inédite

Samedi, une cinquantaine de badauds se sont arrêté près du stand de l’association. 'Le vent en a découragé certains mais nous attendons plus de monde aujourd’hui', affirme Susanne Amsler, co-présidente de l’association, lunettes de plongée à la main. 'L’eau est propre, c’est profond, on nage facilement. Nous avons beaucoup de retours positifs, on nous dit que c’est mieux qu’à la piscine', se réjouit-elle.

L’association a fait appel aux services des équipes de sauvetage pour surveiller la zone. Jusqu’à 22h30, des stands de boissons et de petite restauration accompagnent l’évènement.

Des nouveaux aménagements prévus

L’accès au lac est un sujet récurrent à Genève. Deux nouveaux aménagements lacustres ont été créés au bord du quai de Cologny. Ils ont été ouverts pour la première fois au public vendredi 17 juillet 2020. L’ouverture définitive de la plage des Eaux-Vives est, elle, fixée au 22 août.

En septembre 2019, le Canton et la Ville de Genève se sont accordés pour améliorer l’accès à l’eau autour de la rade. Un crédit d’étude pour un projet d’aménagements au quai Wilson a depuis été déposé devant le Conseil municipal de la ville de Genève.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus