Le ralentissement économique se confirme en Suisse

Les turbulences connues par l'industrie manufacturière, le secteur des services et les exportations ...
Le ralentissement économique se confirme en Suisse

Le ralentissement économique se confirme en Suisse

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Les turbulences connues par l'industrie manufacturière, le secteur des services et les exportations pèsent sur l'économie suisse, affirme mercredi le Centre d'études conjoncturelles (KOF) de l'EPFZ.

Pour son premier pointage en 2019, le baromètre conjoncturel KOF s'est contracté à 95 points, contre 96,4 points (révisé de 96,3) à fin décembre. Il s'agit de la quatrième baisse consécutive de cet indicateur avancé, qui se situe désormais 5 points en dessous de sa moyenne à long-terme.

Les économistes interrogés par AWP tablaient sur une valeur entre 95,0 et 98,0 points.

Ce nouveau recul est imputable aux 'développements négatifs' enregistrés par l'industrie manufacturière et le secteur des services. En outre, les perspectives d'exportations s'assombrissent, expliquent les spécialistes zurichois.

Certains domaines d'activités se portent mieux. Le KOF perçoit des signaux positifs en provenance de l'hôtellerie et de la restauration, des banques et des assurances ainsi que de la construction.

Pour le secteur de production de biens, le bât blesse principalement au niveau des entrées de commandes et de la compétitivité des entreprises, explique le KOF. La productivité pose également des soucis, toutefois compensés légèrement par une augmentation des capacités.

Le sentiment négatif qui prédomine au sein de l'industrie manufacturière s'explique principalement par l'évolution de l'ingénierie mécanique et des fabricants d'articles électriques. Les industries du métal et du bois renforcent la tendance.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus