Le temps printanier attire les gens à l'extérieur

Pas de records de chaleur comme le jour de l'An, mais à nouveau le printemps en hiver: avec ...
Le temps printanier attire les gens à l'extérieur

Le temps printanier attire les gens à l'extérieur

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/Alessandro Crinari

Pas de records de chaleur comme le jour de l'An, mais à nouveau le printemps en hiver: avec plus de 15 degrés en Suisse orientale et plus de 16 dans le Simmental, le 2 janvier a attiré le monde à l'extérieur et des bouchons se sont formés dans le trafic sud-nord.

Pour une fois, le sud des Alpes a connu une ambiance plutôt fraîche et la Suisse orientale des températures très douces: à Lugano, 7,3 degrés ont été mesurés dimanche vers 14h00, selon Meteonews, contre 15,5 degrés à Porrentruy (JU) et 16,4 degrés à Boltigen (BE) dans le Simmental. Habituellement dans le peloton de tête, Bâle et Genève sont restés relativement frais, avec respectivement 7,6 et 6,7 degrés.

Les gens sont sortis voir le soleil, mais celui-ci ne s'est pas montré aussi dominant que samedi, premier jour de la nouvelle année. Les nuages ne se sont déchirés que par intermittence en de nombreux endroits. Ainsi, les trains n'étaient pas plus remplis que d'habitude, a indiqué un porte-parole des CFF à l'agence de presse Keystone-ATS. Les excursionnistes ont surtout été en vadrouille le samedi.

Bouchons du côté sud du Gothard

Les bouchons et les temps d'attente ont en revanche été nombreux pour ceux qui avaient opté pour la voiture. Ainsi, le TCS a signalé dimanche après 16h00 neuf kilomètres de bouchons sur l'autoroute A2 du côté sud du Gothard entre Faido et Airolo - soit jusqu'à une heure et demie d'attente. En fin de soirée, la file de voitures s'est finalement réduite et ne mesurait plus qu'un kilomètre.

Il a également fallu s'armer de patience au chargement des voitures sur la Vereina entre Prättigau (GR) et l'Engadine.

Températures historiques en janvier

S'agissant des températures, le passage à l'année 2022 a été riche en rebondissements: dès samedi, jour de l'An, de nouveaux records ont été battus. A Poschiavo (GR), 19,2 degrés ont été mesurés selon SRF Meteo.

Il s'agit de la deuxième valeur la plus élevée jamais enregistrée en Suisse pour un 1er janvier. En 1917, il avait fait 20,6 degrés à Lugano.

Six autres stations de mesure ont annoncé des records locaux pour le jour de l'An: 16,6 degrés ont été mesurés sur la Cimetta au-dessus de Locarno (TI), 14,8 à La Frétaz (VD) sur le Jura, 13,5 au Chasseral (BE), 12,8 à Evolène (VS), 12,3 sur le Moléson (FR) et 8,6 sur le Gütsch (GR).

La Saint-Sylvestre avait déjà été très chaude, avec par exemple 17,2 degrés à Adelboden dans l'Oberland bernois. Selon SRF Meteo, plus de 30 stations du réseau suisse de mesures ont enregistré des températures records vendredi et samedi, et même plus de 40 le 2 janvier.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus