Le voyagiste TUI prévoit un « été solide »

Le numéro un mondial du tourisme TUI a déclaré mercredi s'attendre à un été 'solide' ramenant ...
Le voyagiste TUI prévoit un « été solide »

Le voyagiste TUI prévoit un

Photo: KEYSTONE/DPA/HAUKE-CHRISTIAN DITTRICH

Le numéro un mondial du tourisme TUI a déclaré mercredi s'attendre à un été 'solide' ramenant ses activités tout près de leur niveau pré-pandémique, après un deuxième trimestre marqué par une amélioration de sa performance opérationnelle.

Les chiffres des réservations pour l'été 2023 restent 'solides, en hausse de 6% au cours des six dernières semaines par rapport aux niveaux de 2019' avant le Covid-19, 'accompagnés de prix moyens plus élevés', détaille le groupe de Hanovre dans un communiqué.

Actuellement 8,3 millions de réservations ont été effectuées pour l'été 2023, un chiffre supérieur de 13% à celui de l'année dernière à même époque et se situant à 96% des niveaux pré-pandémiques, détaille le groupe de Hanovre.

Les prix moyens sont à ce jour supérieurs de 8%, en mettant de côté les réservations pour l'été 2022 qui dataient de saisons précédentes, et 26% plus élevés que lors de l'été 2019.

Alors que la capacité de l'été 2023 sera proche des niveaux normaux de l'été 2019, TUI déclare avoir vendu à ce jour 55% de son programme, laissant penser que les réservations vont se poursuivre à un rythme et des prix toujours élevés dans les semaines à venir.

Les destinations de voyage les plus populaires pour l'été sont l'Espagne, la Grèce et la Turquie.

'Le fort développement des réservations, en particulier au cours des six dernières semaines, et les chiffres trimestriels en nette amélioration confirment nos attentes : nous prévoyons un été solide et un bon exercice 2023 avec un résultat positif nettement supérieur' sur un an, a commenté Sebastian Ebel, PDG du groupe TUI, dans un communiqué.

Entre janvier et mars, le groupe allemand a vu ses ventes bondir de 48% sur un an, à 3,16 milliards d'euros, tandis qu'il a dégagé une perte opérationnelle (EBIT) retraitée de 242,4 millions d'euros, en amélioration de 26,5% sur un an.

La perte nette de 326,2 millions d'euros est sensiblement la même qu'au même trimestre de l'an passé (-321,4 millions d'euros).

L'entreprise a connu des pertes records en 2020 et 2021, plombé par la pandémie de Covid-19 qui a quasiment arrêté, pendant plusieurs mois, son activité et conduit l'Etat allemand à lui accorder jusqu'à 4,3 milliards euros d'aides.

Grâce à plusieurs augmentations de capital, TUI a pu intégralement rembourser ces aides fin avril.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus