Léger recul des ventes trimestrielles pour Givaudan

Le numéro un mondial des arômes et parfums Givaudan a vu ses ventes très légèrement reculer ...
Léger recul des ventes trimestrielles pour Givaudan

Léger recul des ventes trimestrielles pour Givaudan

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le numéro un mondial des arômes et parfums Givaudan a vu ses ventes très légèrement reculer au premier trimestre de l'exercice 2023. Si les chiffres sont peu ou prou conformes aux prévisions, les ventes de la division arômes sont tout de même apparues décevantes.

Entre janvier et mars, le chiffre d'affaires a reculé de 0,4% à 1,773 milliard de francs par rapport à la même période un an plus tôt, indique le groupe jeudi dans un communiqué. La croissance organique, qui exclut l'effet de change, s'est inscrite en hausse de 3,6%.

Dans le détail, les ventes de la division parfums ont crû de 3,3% à 837 millions de francs quand celles de la division arômes ont reculé de 3,5% à 936 millions. Par région, le chiffre d'affaires a progressé de 6,7% hors effet de change en Europe mais s'est contracté de 10,7% en Amérique du Nord et de 3,8% en Asie.

Ces chiffres s'inscrivent à l'intérieur de la fourchette des prévisions des analystes interrogés par AWP en aval de la publication, à l'exception des ventes de la division arômes, qui n'ont pas satisfait les attentes. Au chapitre de la croissance organique, le consensus des prévisions était de +2,8%.

Givaudan estime que l'année a commencé 'avec une bonne dynamique' mais évoque 'un contexte externe difficile qui affecte certaines parties de l'entreprise'. Face à la hausse des coûts enregistrés cette année, la société poursuit son relèvement des prix afin 'd'entièrement compenser la hausse des coûts des intrants'.

Givaudan confirme ses objectifs en vigueur. D'ici à la fin du cycle quinquennal qui se terminera en 2025, le groupe vise une croissance organique de 4 à 5%, pour un flux de trésorerie équivalent à au moins 12% du chiffre d'affaires.

/ATS
 

Actualités suivantes