Les CFF soumettent une offre au BLS

Dans le litige sur les concessions ferroviaires pour le trafic à longue distance, les CFF ont ...
Les CFF soumettent une offre au BLS

Les CFF soumettent une offre au BLS

Photo: Keystone

Dans le litige sur les concessions ferroviaires pour le trafic à longue distance, les CFF ont soumis une offre à la compagnie BLS. L'ex-régie se dit prête à lâcher du lest sur le modèle de l'accord auquel elle est parvenue avec la Südostbahn début juillet.

Selon ce document, les CFF sont prêts à confier à BLS les lignes longue distance entre Berne, Olten (SO), Bienne et La Chaux-de-Fonds. Les trains porteraient les logos des deux compagnies et les CFF indemniseraient BLS pour ces prestations.

Dans le trafic régional, les CFF se disent prêt à céder les lignes Bienne - La Chaux-de-Fonds - Moutier (BE) - Soleure et Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds. Ils proposent également d'exploiter une halle d'entretien commune dans la région de Berne.

La porte-parole des CFF Rahel Meile a confirmé samedi à l'ats ces informations dévoilées par les quotidiens Der Bund et Tages-Anzeiger. Selon ces journaux, les CFF demandent également un droit de préemption au cas où le canton de Berne vendrait ses actions BLS. Il détient 55,75% du capital de la compagnie.

Pas d'entente

La ligne Berne - La Chaux-de-Fonds est déjà exploitée par BLS avec un statut de ligne régionale. Or il est prévu qu'elle passe au statut de ligne longue distance, pour lequel les CFF sont actuellement en situation de monopole.

Ils exploitent seuls les Intercity ainsi que les correspondances Eurocity, Interregio et Regioexpress. La majorité de ces concessions expire en décembre 2017 et l'Office fédéral des transports (OFT) les a mises au concours.

En avril, BLS avait indiqué que, faute de pouvoir s'entendre avec les CFF, elle allait déposer d'ici septembre une demande pour trois lignes à longue distance reliant le Valais et l'Oberland bernois à l'aéroport de Zurich et à Bâle. Soit Brigue (VS)-Berne-Aarau-Zurich-Zurich/Aéroport-Romanshorn (TG), Interlaken (BE)-Berne-Aarau-Zurich-Zurich/Aéroport- St-Gall et Interlaken-Berne-Olten (SO)-Bâle.

Accord avec la Südostbahn

Plusieurs lignes du réseau RegioExpress seront intégrées au réseau longue distance de base à partir de la fin 2017. Ces lignes étant toutes déficitaires, BLS veut compenser la chose par des lignes à longue distance rentables.

La Südostbahn (SOB), qui était également sur les rangs ce printemps est entretemps parvenue à un accord avec les CFF. Elle exploitera dès 2020 deux lignes tout en restant sous leur concession: la ligne de faîte du Gothard et le tracé Berne-Coire.

Les trains porteront les deux logos, comme le proposent maintenant les CFF à BLS. Début juillet, le patron des CFF Andreas Meyer s'était félicité de cette solution 'win-win' négociée sous l'égide de l'OFT.

Pour dix ans

L'office attribue les concessions pour dix ans généralement. Les exploitants sont tenus de respecter les directives: une offre minimale de liaisons, les arrêts, le personnel d'accompagnement, les services de restauration.

D'après les estimations des CFF, les coûts globaux du système augmenteraient de 20, voire de 30 millions de francs par an si BLS obtenait les concessions demandées. Il faudrait acheter du matériel roulant supplémentaire, replanifier le trafic ferroviaire et certains collaborateurs devraient changer d'employeur, assure l'ex-régie fédérale.

Ces coûts devraient être couverts par les clients, la Confédération et les cantons. Les CFF estiment à 100 millions de francs leur perte de bénéfice pour mettre en oeuvre la demande de BLS. De son côté, BLS se dit convaincue 'd'améliorer l'offre grâce à des lignes plus attractives et plus nombreuses', ainsi qu'une 'approche novatrice'.

/ATS
 

Actualités suivantes