Les CFF veulent utiliser des caméras corporelles pour la sécurité

Les CFF étudient l'utilisation de caméras corporelles. Pour eux, ces dispositifs doivent contribuer ...
Les CFF veulent utiliser des caméras corporelles pour la sécurité

Les CFF veulent utiliser des caméras corporelles pour la sécurité

Photo: KEYSTONE/DPA/ARNE DEDERT

Les CFF étudient l'utilisation de caméras corporelles. Pour eux, ces dispositifs doivent contribuer à la sécurité dans les transports publics en servant à la désescalade des conflits et à des fins de preuve.

La police des transports envisage d'introduire des caméras corporelles (ou bodycams) pour les policiers formés, ont confirmé dimanche les CFF à l'agence de presse Keystone-ATS. Dès que les CFF auront pris une décision définitive, ils informeront sur la procédure et la doctrine d'intervention, ont-ils précisé.

Michael Perler, le commandant du corps de police, a fait part en interne de son intention d'introduire des caméras corporelles, selon un article du 'Sonntagsblick'. Le porte-parole des CFF, Reto Schärli, n'a pas souhaité préciser la date d'introduction de ces dispositifs.

Dans les prochains mois

Le projet, prévu depuis plusieurs années déjà, devrait être mis en œuvre dans les prochains mois, une fois que les questions relatives à la protection des données et à l'intégration du nouveau système dans l'informatique des CFF auront été réglées, a-t-il toutefois indiqué.

De telles caméras avaient déjà été testées auprès de la police des transports à Zurich et à Lausanne de mars 2017 à janvier 2018. Le Préposé fédéral à la protection des données avait donné son accord à ce projet- test. Les résultats étant positifs, les travaux en vue d'une éventuelle introduction ont été poursuivis en accord avec le préposé, précisent les CFF.

Les caméras corporelles sont de petites caméras fixées directement sur l'uniforme du policier. Elles doivent être utilisées lorsque des particuliers sont arrêtés ou contrôlés dans l'espace public.

/ATS
 

Actualités suivantes