Les Fêtes de Noël pourraient bien se mettre au vert

Les chances d'avoir de la neige à Noël en plaine sont minimes. Jusqu'à présent, les sommets ...
Les Fêtes de Noël pourraient bien se mettre au vert

Les Fêtes de Noël pourraient bien se mettre au vert

Photo: Keystone

Les chances d'avoir de la neige à Noël en plaine sont minimes. Jusqu'à présent, les sommets situés au-dessous de 2000 mètres sont encore verts. A défaut de ski à ces altitudes, il y aura quelques possibilités de se rattraper en allant patiner sur des lacs.

Si le temps reste imprévisible, la probabilité d'avoir un Noël blanc s'élève à 5%, note Meteonews - à l'exception du givre qui peut se former lors de nuits glaciales avec le brouillard. La faute à une situation de hautes pressions stable et persistante depuis le début du mois de décembre, qui rend pratiquement impossible l'avancement des fronts de précipitations.

Il n'est ainsi tombé ni goutte ni flocon de tout le mois dans de nombreuses régions du pays, et aucun changement n'est en vue, selon la plupart des modèles de prévision actuels.

De surcroît, l'inversion saisonnière due au brouillard amène des températures plus fraîches en dessous de 800 mètres, alors qu'il fait relativement doux en altitude où brille le soleil, précise MétéoSuisse.

La journée, les températures dépassent à peine 0 degré là où le brouillard se maintient, ce qui fait de décembre 2016 un mois plus froid qu'à l'habitude. A l'inverse, en montagne, les températures se situent clairement au-dessus de la norme saisonnière.

Cette évolution constitue une mauvaise nouvelle pour les domaines skiables situés en dessous de 2000 mètres et qui pour la plupart ne peuvent proposer que des pistes faites de neige artificielle, note Meteonews.

Combes gelées

Il existe des exceptions à ces conditions plutôt douces en altitude: dans des combes, des vallées fermées en moyenne montagne ou à l'ombre, ainsi que dans des zones relativement isolées.

Dans la vallée de La Brévine (NE), le lac des Taillères a été ouvert au public en milieu de semaine dernière, indique à l'ats Gilles Henry, de Tourisme neuchâtelois. 'Il a fait grand soleil samedi, il y avait plusieurs centaines de personnes. Et c'est une belle glace, car il n'y a pas de neige', précise-t-il.

Quelques amateurs se sont déjà rendus sur l'étang de la Gruère, situé dans une réserve naturelle près de Saignelégier (JU). Epaisse d'une dizaine de centimètres, il faudrait que la glace puisse encore mieux prendre. Si l'étang est à l'ombre, il fait quand même encore chaud la journée, prévient-on à l'office du tourisme, où on ne recommande pas de s'y rendre, afin de préserver la faune et la flore.

Dans le canton de Vaud, le lac de Joux offre actuellement plutôt la possibilité de pratiquer le ski nautique que le patinage. 'C'est rare qu'il gèle avant Noël: c'est plutôt en janvier-février', rappelle Joakim Bonny, de Vallée de Joux Tourisme. Là aussi, s'il fait froid la nuit, les températures restent relativement douces la journée.

Non loin de là, le lac Ter est ouvert depuis ce week-end. Il a gelé, car il est plus petit et un peu plus à l'ombre que la majorité du lac de Joux, observe Joakim Bonny.

Lac Noir bientôt prêt

A Fribourg, sept centimètres de glace recouvrent déjà le lac Noir, qui n'est cependant pas encore praticable. 'La qualité de la glace jusqu'à maintenant est bonne à très bonne', note Alfred Kaeser, directeur de l'office de tourisme local. Une décision d'ouvrir pourrait être prise pour dimanche, mais des contrôles doivent encore être effectués. L'ouverture sera signalée sur le site internet.

Dans les cantons de Zurich et Berne, les offices de tourisme indiquent que les lacs n'ont pas encore gelé. Dans les Alpes bernoises, le lac d'Oeschinen (1578 m.) ne fait pas exception, même si les températures tournent autour de zéro.

Dans les Grisons, la couche de glace est suffisante depuis mercredi sur le lac Supérieur d'Arosa (1734 m.). En Engadine, le lac Blanc (Lago Bianco, 2234 m.) est aussi gelé au col de la Bernina, mais n'est pas autorisé par la commune de Poschiavo, précise l'office du tourisme Engadine/St-Moritz.

Au sud des Alpes, le Tessin n'offre pas encore d'occasion d'aller glisser sur ses lacs, notamment sur le lac Majeur, près de Bolle di Magadino, et sur celui sis à Bosco Luganese, précise l'office du tourisme.

En Valais, il manque deux centimètres pour que le lac de Champex (1466 m.) soit officiellement ouvert au public. En plaine, à Sierre, le Lac de Géronde n'est pas encore gelé. Par contre, le lac sédunois de Montorge est gelé, mais n'est pas particulièrement surveillé.

Sécurité

Les différents offices de tourisme rappellent que les personnes qui se rendent sur les lacs gelés le font à leurs risques et périls, même si la glace est contrôlée et balisée. Celui d'Engadine/St-Moritz conseille d'être accompagné et de n'y pénétrer que par de bonnes conditions de luminosité, en évitant les zones plus molles où il y a du courant.

MétéoSuisse indique que les températures ne vont pas changer jusqu'à ce week-end. Il pourrait ensuite y avoir un éventuel retour d'un courant de nord/nord-ouest.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus