Les appartements en ville recherchés, surtout à Genève et Zurich

Les appartements en copropriété continuent de s'écouler plus rapidement, surtout dans les plus ...
Les appartements en ville recherchés, surtout à Genève et Zurich

Les appartements en ville recherchés, surtout à Genève et Zurich

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les appartements en copropriété continuent de s'écouler plus rapidement, surtout dans les plus grandes villes de Suisse, à Genève et à Zurich. Dans le contexte économique actuel, ils sont devenus particulièrement attrayants.

Ce sont essentiellement les appartements de grande taille, ceux de 6 pièces ou plus, qui sont très recherchés et se vendent bien, constatent jeudi les experts de la dernière étude Online Home Market Analysis (OHMA) menée conjointement par Homegate et par Swiss Real Estate Institute (SwissREI).

Les explications pour cet engouement sont à la fois liées aux conséquences de la crise pandémique et à des considérations d'ordre financier. Dans le premier cas, le nombre de personnes pratiquant télétravail depuis chez eux est en progression régulière depuis l'éclatement de la pandémie. D'où le besoin d'un appartement plus grand.

Dans le second cas, le manque d'intérêt des placements obligataires avec des taux très bas sur le long terme, des valorisations boursières élevées et le fait que thésauriser son argent sur un compte en cash est pénalisé par des taux négatifs, poussent les investisseurs à acquérir leur propre logement, explique Peter Ilg, le directeur de l'institut SwissREI et responsable de l'étude.

Par comparaison avec la même période de l'année précédente il ne faut désormais plus que 47 jours en moyenne pour vendre un appartement à Genève ou à Zurich, soit respectivement 17 jours et 13 jours de moins.

Mais les différences entre les régions sont grandes puisqu'à l'autre bout du classement 118 jours sont nécessaires pour qu'un appartement trouve un acquéreur au Tessin, ce qui correspond à un recul de 15 jours sur un an.

En clair, la durée moyenne de parution d'une annonce sur les principaux portails immobiliers a régressé de 20% entre juillet 2020 et juin 2021, par rapport à la période précédente.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus