Les bourses asiatiques applaudissent l'élection de Biden

Les bourses asiatiques démarraient résolument dans le vert lundi après la victoire annoncée ...
Les bourses asiatiques applaudissent l'élection de Biden

Les bourses asiatiques applaudissent l'élection de Biden

Photo: KEYSTONE/AP/Eugene Hoshiko

Les bourses asiatiques démarraient résolument dans le vert lundi après la victoire annoncée samedi de Joe Biden à la présidentielle américaine. Le refus du sortant Donald Trump de reconnaître sa défaite et ses annonces d'actions en justice n'ont pas entamé leur moral.

Après avoir ouvert en hausse de plus de 1%, l'indice vedette Nikkei de la bourse de Tokyo accélérait encore et prenait 1,92% à 24'791,83 points vers 03h20 (en Suisse). L'indice élargi Topix gagnait 1,16% à 1677,66 points à la même heure.

Le Nikkei avait déjà bondi de près de 6% sur l'ensemble de la semaine dernière et il est revenu à des sommets plus atteints depuis 29 ans.

Les places chinoises ont aussi démarré lundi du bon pied. A Hong Kong, l'indice Hang Seng est parti en hausse de 1,73% à 26'157,77 points, tandis que l'indice composite de Shanghai prenait 0,52% à 3329,43 points et celui de Shenzhen 0,55% à 2294,59 points.

'Du bon et du mauvais'

Par ailleurs, les contrats à terme étaient largement positifs pour les indices de la bourse de New York, augurant une ouverture des échanges dans le vert plus tard dans la journée.

'Il y a du bon et du mauvais ([pour les marchés financiers, ndlr] avec la victoire de M. Biden, mais au moins le risque d'un processus électoral traînant en longueur s'est estompé', estimait Shoji Hirakawa, stratégiste de l'institut de recherche Tokai Tokyo.

Les bourses mondiales avaient déjà vivement progressé depuis mercredi dernier, soulagées d'avoir échappé à une 'vague bleue' démocrate. L'équilibre des forces entre républicains et démocrates semble en effet se profiler au congrès des Etats-Unis.

Cette situation devrait fortement limiter la marge de manoeuvre de M. Biden pour faire appliquer une hausse des impôts sur les grandes entreprises et les grandes fortunes, ainsi qu'une augmentation de la taxe sur les plus-values boursières, des mesures qui figurent dans son programme.

'M. Biden devra travailler avec un Sénat contrôlé par les républicains pour adopter un plan de relance budgétaire afin de soutenir l'économie', a rappelé Nigel Green du cabinet de conseil financier deVere.

'Il pourrait avoir du mal à obtenir les 3000 milliards de dollars que veulent les démocrates, mais un paquet d'un montant ou d'un autre est probable', alors que les négociations sur ce plan ont buté au congrès ces derniers mois, a ajouté M. Green.

Au niveau des devises, le dollar restait faible face au yen, à raison d'un dollar pour 103,33 yens vers 03h00, contre 103,35 yens vendredi à 22h00. L'euro grimpait à 1,1890 dollar, contre 1,1874 dollar en fin de semaine dernière et il gagnait aussi un peu de terrain face au yen, à raison d'un euro pour 122,84 yens contre 122,72 yens vendredi.

/ATS