Les détaillants tessinois ont connu un été positif

Durement malmené par la crise sanitaire au deuxième trimestre, le commerce de détail tessinois ...
Les détaillants tessinois ont connu un été positif

Durement malmené par la crise sanitaire au deuxième trimestre, le commerce de détail tessinois a repris quelques couleurs durant les mois d'été.

Cette note positive ne devrait toutefois pas permettre de compenser le manque à gagner printanier, alors que les ventes de fin d'année se retrouvent sous pression avec la deuxième vague de la pandémie de Covid-19.

Le nombre de commerçants tessinois jugeant négative la marche de leurs affaires a diminué, et les optimistes sont désormais majoritaires, indique le bureau cantonal de la statistique vendredi dans son compte-rendu trimestriel. La tendance, observée également dans les petites entreprises, est encore plus marquée dans la moyenne et la grande distribution.

Presque la moitié des entreprises interrogées ont rapporté une hausse des volumes de vente et un afflux de clientèle en hausse. A signaler toutefois que pour ce dernier indicateur, le solde reste largement dans le rouge pour les petits commerçants (-26,2%) alors qu'il s'affiche de nouveau en hausse (+15,0%) pour les acteurs plus importants de la branche.

La bonne marche des affaires pendant la période estivale ne permettra cependant pas de récupérer les pertes subies pendant la période de confinement, prévient la présidente de Federcommecio, Lorenza Sommaruga, inquiète de l'incidence de la deuxième vague de la pandémie sur les ventes de Noël, cruciales pour le secteur.

Elle se félicite cependant du succès des initiatives destinées à promouvoir les commerces locaux. 'Nos clients ont redécouvert combien il est commode et agréable d'acheter au Tessin', poursuit la responsable de la faîtière, signalant une légère diminution de 'l'effet frontière' et du tourisme d'achat dans les provinces italiennes voisines.

/ATS