Les évacuations se poursuivent au Texas où Harvey a fait 44 morts

A bord d'hélicoptères ou de camions, policiers et militaires ont continué d'évacuer jeudi des ...
Les évacuations se poursuivent au Texas où Harvey a fait 44 morts

Les évacuations se poursuivent au Texas où Harvey a fait 44 morts

Photo: Keystone

A bord d'hélicoptères ou de camions, policiers et militaires ont continué d'évacuer jeudi des milliers de Texans piégés par les inondations provoquées par le passage de la tempête Harvey. Selon un bilan encore provisoire, 44 personnes ont péri dans les inondations.

Près de 779'000 Texans ont reçu un ordre d'évacuation tandis que 990'000 autres ont quitté leur domicile de leur propre initiative, selon des chiffres transmis par le département de la Sécurité nationale. A Houston, les secouristes poursuivent leurs efforts, immeuble par immeuble pour retrouver des survivants ou les corps de disparus.

Harvey s'est abattu vendredi sur les côtes texanes, alors qu'il était encore considéré comme un ouragan, le plus puissant ayant touché l'Etat du sud américain en un demi-siècle. Rétrogradé ensuite au rang de tempête tropicale, Harvey a lentement ravagé le Texas, accompagné de précipitations d'une ampleur considérable.

Après s'être dirigée vers la Lousiane, Harvey faiblit en intensité et se situe à près de 130 kilomètres de Memphis, dans le Tennessee, a annoncé jeudi soir le Centre américain des ouragans (NHC). Elle évolue avec des vents d'une vitesse maximale de 50 kilomètres environ.

Selon les autorités, 44 personnes sont mortes ou présumées mortes dans six comtés. Dix-neuf autres sont portées disparues. Et d'après la Maison Blanche, 100'000 foyers ont été touchés par Harvey depuis que la tempête est arrivée au Texas vendredi soir.

Quant à la décrue, elle révélait l'ampleur des dégâts matériels qui pourraient atteindre entre 30 et 100 milliards de dollars: maisons immergées jusqu'au toit, caravanes couchées sur le flanc et également noyées, navires de plaisance renversés, entrepôts démolis et aux stocks disséminés sur des kilomètres...

Don d'un million

Après le passage, mardi, du président Donald Trump, c'est Mike Pence, son vice-président, qui s'est rendu à Rockport, une ville côtière parmi les premières à avoir essuyé les assauts d'Harvey.

'Le peuple américain est avec vous. Nous sommes ici aujourd'hui, nous serons là demain et nous serons là tous les jours jusqu'à ce que cette ville, cet Etat et cette région se reconstruise, plus forte et meilleure que jamais', a-t-il dit devant une église dévastée.

Sa femme Karen a ensuite animé une prière, les résidents entonnant 'Dieu bénit l'Amérique', puis M. Pence a enfilé des gants pour aider symboliquement des bénévoles à nettoyer des débris.

Donald Trump a promis lui de revenir au Texas samedi. Il a aussi promis de faire un don personnel d'un million de dollars aux victimes de la catastrophe.

Selon la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, le milliardaire n'a pas encore choisi l'organisation à laquelle il souhaitait faire ce don, mais il veut donner son argent à l'organisation 'la plus efficace et la meilleure' pour venir en aide aux victimes des inondations.

/ATS