Les exportations de l'industrie horlogère en repli en novembre

Les exportations horlogères helvétiques ont enregistré un repli modéré en novembre, mais se ...
Les exportations de l'industrie horlogère en repli en novembre

Les exportations de l'industrie horlogère en repli en novembre

Photo: Keystone

Les exportations horlogères helvétiques ont enregistré un repli modéré en novembre, mais se sont stabilisées vers Hong Kong. La valeur des livraisons à l'étranger de la branche a diminué de 5,6% comparé au même mois voici un an, à 1,86 milliard de francs.

La baisse qui se poursuit depuis près de deux ans s'est révélée moins marquée en novembre en raison notamment d'un jour ouvrable de plus qu'en 2015 , explique mardi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans un communiqué. A l'aune des pièces écoulées, le tassement annuel est de 1,5%.

Les montres en métaux précieux (-15% à 608,7 millions de francs) ont continué de peser sur les exportations. La catégorie 'autres métaux' a également connu un fort repli (-18%), moins marqué pour les 'autres matières' (-1,6%).

Les ventes à l'étranger de garde-temps en acier, qui ont le plus contribué au chiffre d'affaires global, progressent à nouveau de 5% pour atteindre 740,6 millions de francs. Idem pour les montres-bracelets bimétalliques (+3,7% à 267,4 millions).

Par segment de prix, les articles entre 200 et 500 francs ainsi que ceux de plus de 3000 francs s'inscrivent en plus net recul. Les autres gammes de produits affichent elles de légères améliorations.

Trop tôt pour conclure

Les principaux débouchés connaissent globalement un repli. Après une dégringolade en octobre, Hong Kong, premier débouché de la branche, s'est stabilisé (-0,7% à 248,8 millions de francs) en novembre. 'Il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions positives à long terme, mais il s'agit en soi d'une bonne nouvelle', souligne la FH.

Les livraisons vers les Etats-Unis ont chuté de 18% à 196,5 millions de francs, une des plus mauvaises performances de l'année après mars. Le Japon accuse une chute de 15% et Singapour de 5%. Excepté le Royaume-Uni (+6,5%), les marchés importants du Vieux-Continent subissent des replis sensibles. L'Allemagne (-8,7%) se porte mieux que la France (-19,2%) ou l'Italie (-12%).

Parmi les 30 premiers pays d'exportation, près de la moitié a toutefois réalisé une croissance en novembre. La Chine (+7,9%), la Corée (+20,6%), les Pays-Bas (+18,4%) l'Australie (+10,5%) et même le Mexique (+3,9%), premier marché en Amérique latine, figurent parmi eux.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus