Les présidents de conseils ont moins gagné en 2020

Les présidents de conseils d'administration des entreprises cotées sur l'indice SLI ont été ...
Les présidents de conseils ont moins gagné en 2020

Les présidents de conseils ont moins gagné en 2020

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Les présidents de conseils d'administration des entreprises cotées sur l'indice SLI ont été moins bien rémunérés en 2020 que l'année précédente, tant au niveau de leurs honoraires que des primes.

Plus de la moitié des 26 entreprises du Swiss Leader Index (SLI) de la Bourse suisse, soit 14 sociétés, a réalisé des économies sur la rémunération de leur président, selon une analyse menée par AWP.

Christoph Franz, le président de Roche, a ainsi reçu près de 5,7 millions de francs l'année dernière, ce qui correspond à un demi-million de moins qu'en 2019. Mais il demeure le président de conseil le mieux payé, même si une partie de cette rémunération comprend des actions avec une période de blocage d'une durée de dix ans.

Le deuxième président le mieux payé, celui de Temenos Andreas Andreades, a encaissé 5,4 millions de francs pendant la période sous revue, soit 7% de moins, tandis qu'en troisième position on trouve le président d'UBS Axel Weber, dont la rémunération est restée stable à 5,2 millions.

Celle qui a le plus perdu par rapport à 2019 est la présidente de Swatch, Nayla Hayek, dont les revenus ont chuté de 23% à un peu plus de 3 millions de francs, tandis que Jean-Christophe Deslarzes, chez Adecco, a vu son paquet financier régresser de 20% à un peu moins de 1,2 million.

Quant aux présidents d'Alcon et de Straumann, Michael Ball et Gilbert Achermann, ils se sont vu attribuer respectivement 13% et 12% de moins, à 831'250 et 785'000 francs.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus