Les prix des maisons individuelles prennent l'ascenseur

Acheter une maison individuelle en Suisse romande coûte plus cher aujourd'hui qu'il y a un ...
Les prix des maisons individuelles prennent l'ascenseur

Les prix des maisons individuelles prennent l'ascenseur

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

Acheter une maison individuelle en Suisse romande coûte plus cher aujourd'hui qu'il y a un an, surtout dans la région lémanique, indique lundi la banque Raiffeisen dans son baromètre immobilier. Les prix des PPE se révèlent légèrement plus attractifs.

Les prix des maisons individuelles a augmenté de 1,4% au premier trimestre 2024. En revanche, les prix des propriétés par étage (PPE) ont baissé de 0,3%. Par rapport au premier trimestre 2023, les maisons individuelles coûtent aujourd'hui 3,9% de plus qu'il y a un an, et les PPE, 3,1% de plus.

'Après que la BNS a sonné le revirement de la hausse des taux d'intérêt en raison de chiffres d'inflation étonnamment bas, l'achat est déjà redevenu un peu plus intéressant que la location d'un logement comparable. Cela va faire remonter la demande de logements en propriété, qui a récemment baissé', explique Fredy Hasenmaile, chef économiste de Raiffeisen Suisse.

En comparaison avec l'année précédente, c'est dans la région lémanique que les maisons individuelles ont connu les plus fortes hausses de prix (+7,0%), suivie par la Suisse occidentale (+5,9%). Les prix ont par contre stagné en Suisse orientale (+0,0%). En ce qui concerne les PPE, c'est en Suisse du Nord-Ouest (+7,2%) et en Suisse centrale (+4,9%) que les prix ont le plus augmenté en comparaison annuelle. En revanche, en Suisse orientale (+0,7%) et sur l'arc lémanique (+0,9%), les prix des appartements n'ont que légèrement augmenté par rapport à l'année précédente.

L'évolution des prix selon le type de commune montre que les maisons dans les centres ont connu la plus forte hausse en un an, avec 7,1%. Mais les prix ont également augmenté dans tous les autres types de communes. Avec une progression de 1%, ce sont les prix des PPE qui ont le moins augmenté dans les centres.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus