Les recettes de Swissgrid affectées par la Covid, pas le bénéfice

Swissgrid a pâti en 2020 d'un tassement de la consommation de courant causée par la pandémie ...
Les recettes de Swissgrid affectées par la Covid, pas le bénéfice

Les recettes de Swissgrid affectées par la Covid, pas le bénéfice

Photo: KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

Swissgrid a pâti en 2020 d'un tassement de la consommation de courant causée par la pandémie de Covid-19 et de tarifs plus bas.

L'exploitant du réseau électrique suisse a néanmoins amélioré son résultat, grâce à des éléments extraordinaires et nonobstant des investissements maintenus à un haut niveau.

Le chiffre d'affaires s'est contracté de 12,6% à 588,2 millions de francs, indique mercredi la société. Outre les tarifs et une consommation en repli, Swissgrid a encaissé moins des revenus de ventes aux enchères pour la réduction des coûts de réseau.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 11,9%, une progression induite par la mise en oeuvre de la stratégie 2022 mais également par des prestations de tiers élevées, notamment des indemnisations.

Parallèlement, Swissgrid a consenti à des investissements bien plus importants qu'en 2019, soit 178,1 millions de francs contre 153 millions l'année précédente. Ces dépenses élevées, conjuguées à la baisse des recettes, a placé la trésorerie à un niveau inférieur aux attentes, sans toutefois menacer la solidité du groupe argovien.

Parmi les projets marquants poursuivis l'année dernière figure la mise en service anticipée de la ligne Beznau-Birr, dans le canton d'Argovie, mais également la nouvelle ligne à haute tension en Valais central, entre Chamoson et Chippis, énumère le communiqué. Cette dernière doit être mise en service en 2022 et remédier à la congestion pour le transport d'électricité depuis la centrale de Nant de Drance.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'affiche en recul de 6,7% à 271,5 millions de francs. Des amortissements et dépréciations en recul ont permis d'améliorer le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) à 116,7 millions (+14%).

S'adapter au droit européen

Le bénéfice net a bondi à 75,7 millions de francs, presque triplé par rapport aux 28,8 millions de l'exercice précédent. En 2019, Swissgrid avait comptabilisé une charge extraordinaire de 36,7 millions de francs. Le résultat financier a également été amélioré grâce au remboursement partiel ou complet d'emprunts et le refinancement de la dette à de meilleures conditions.

Le conseil d'administration propose de verser un dividende pour un montant total de 37,9 millions de francs, bien davantage que les 31,5 millions de 2019.

A fin décembre, le bilan de la société s'élevait à 3,1 milliards de francs, pour un ratio de fonds propres en progression de 0,8 point de pourcentage à 39,1%.

La société procèdera cette année au versement de la dernière indemnisation aux anciens propriétaires du réseau de transport, transféré en 2013, conformément à la loi. La valeur de l'actif immobilisé augmentera en conséquence entre 100 millions et 150 millions de francs.

La direction ambitionne de réaliser des investissements entre 175 et 275 millions de francs par an à moyen terme, afin de poursuivre l'extension et la modernisation du réseau.

Par ailleurs, Swissgrid appelle de ses voeux une adaptation de la législation helvétique sur l'approvisionnement en électricité afin de la rendre conforme au droit européen, sous risque de voir la Suisse être limitée dans ses importations de courant. Le groupe argovien a soulevé cette préoccupation en 2020 dans le cadre de la consultation sur la révision de la loi sur l'énergie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus