Les réserves ont entamé les résultats semestriels de Banque Migros

Banque Migros a progressé dans son activité principale de crédit au 1er semestre, augmentant ...
Les réserves ont entamé les résultats semestriels de Banque Migros

Les réserves ont entamé les résultats semestriels de Banque Migros

Photo: KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Banque Migros a progressé dans son activité principale de crédit au 1er semestre, augmentant son volume d'affaires. L'établissement zurichois a cependant dû constituer des provisions de 10,3 millions de francs pour risque de défaillance.

Le bénéfice net est resté stable (+0,1%) sur un an à 125,6 millions de francs, indique lundi la banque, propriété du géant de la distribution Migros. Le résultat opérationnel a cédé un peu de terrain, perdant 0,8% à 151,7 millions.

Cette performance mitigée s'explique notamment par une hausse des charges de 7,5% à 163,1 millions de francs, alors que l'établissement a renforcé sa distribution et davantage dépensé pour mettre en place sa stratégie d'expansion. Banque Migros comptait à fin juin deux succursales de plus que six mois auparavant, 70 au total.

Les recettes se sont inscrites à 325,3 millions de francs, en hausse de 3,7% sur un an. Le ratio coûts-revenus a été détérioré de 1,7 point de pourcentage à 48,5%. Pour chaque franc gagné, l'établissement dépense 48,5 centimes pour couvrir ses frais.

Principale source de revenus, les opérations d'intérêts ont vu leur résultat net stagner (+0,2%) à 236,7 millions de francs, malgré une hausse des volumes, en raison des provisions susmentionnées. Les recettes tirées des commissions ont bondi de près de 13% à 59,6 millions de francs, tandis que l'activité de négoce a généré un produit gonflé de plus d'un tiers (+36%) à 22,3 millions.

Au bilan, les créances hypothécaires ont pris 3,5% sur les six premiers mois de l'année à 41,42 milliards de francs. Les dépôts clientèle ont frôlé les 40 milliards, en hausse de 5,2%. La somme au bilan a progressé de 2,9% à 52,22 milliards.

Au terme de la période sous revenue, Banque Migros employait 1465 équivalents plein temps, contre 1406 à fin décembre (+4,2%). Le nombre de clients est resté sable à 792'470, précise le communiqué.

La filiale de Migros ne fournit aucune perspective chiffrée pour l'exercice 2021 dans son ensemble. La banque prévoit néanmoins la poursuite de la pression sur la marge d'intérêt, en raison du maintien de la politique de taux au niveau actuel.

/ATS
 

Actualités suivantes