Les retours en provenance du sud ont commencé

Les retours en provenance du sud après ce week-end prolongé de l'Ascension se sont fait sentir ...
Les retours en provenance du sud ont commencé

Le soleil du Tessin a attiré les Suisses ce week-end

Photo: KEYSTONE/Ti-Press/Francesca Agosta

Malgré un temps plutôt mitigé, les Suisses ont été nombreux à se rendre au sud des Alpes durant ce week-end prolongé de l'Ascension. Ils ont dû faire preuve de patience au Gothard, tant à l'aller qu'au retour.

Le Tessin a enregistré une température moyenne de 16 degrés, soit quatre degrés de moins que la moyenne pluriannuelle, a souligné dimanche SRF Meteo. Mais le temps y était beaucoup plus ensoleillé et chaud qu'au nord des Alpes, en particulier jeudi et vendredi.

Durant ces deux jours, le mercure a atteint 20 à 23 degrés. En Suisse romande, il n'a pas fait plus de 16 degrés durant tout ce long week-end. A Genève, le thermomètre n'a même pas dépassé les 11,5 samedi et le soleil n'a pas brillé de tout le week-end. Idem à Berne.

Le temps était plus doux dans l'est, avec 14 à 17 degrés au bord du lac de Constance, selon SRF Meteo. Vendredi, le soleil a brillé sans interruption jusqu'au soir et la région a enregistré cinq à six heures de soleil jeudi et samedi.

Bouchons au Gothard

Pour aller au Tessin, les automobilistes ont dû s'armer de patience. Les bouchons atteignaient dix à douze kilomètres au portail nord du Gothard mercredi après-midi et jeudi matin. Interrogé par Keystone-ATS, le service Viasuisse a affirmé qu'il ne s'attendait pas à un tel trafic - qui a presque atteint cette année le niveau d'avant la pandémie.

Sans surprise, les bouchons étaient également de mise dimanche dans le sens des retours. A la mi-journée, ils atteignaient huit kilomètres entre Quinto et Airolo (TI), soit une attente de deux heures. La surcharge de trafic se poursuivait dans l'après-midi.

Le Haut-Valais n'était pas en reste: il fallait compter avec une attente prolongée de 90 minutes pour charger les voitures sur le train au Lötschberg en direction de Berne. A Oberwald (VS), l'attente était même de trois heures pour le tunnel de la Furka.

Ligne ferroviaire coupée

Dans le canton de Vaud, des intempéries ont provoqué dimanche soir l'interruption de la ligne ferroviaire entre Montreux-Rochers-de-Naye entre Paccot et les Rochers-de-Naye. Tous les trains ont été supprimés jusqu'à la fin du service, ont indiqué les CFF.

/ATS
 

Actualités suivantes