Les travaux d'assainissement du viaduc de Riddes ont débuté

Le viaduc de Riddes a commencé sa mue. Cet assainissement à 22 millions de francs doit prolonger ...
Les travaux d'assainissement du viaduc de Riddes ont débuté

Les travaux d'assainissement du viaduc de Riddes ont débuté

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le viaduc de Riddes a commencé sa mue. Cet assainissement à 22 millions de francs doit prolonger la durée de vie du pont de 15 à 20 ans, le temps de planifier une nouvelle bretelle. Premier objectif: le retour au plus vite des 40 tonnes.

Défauts de conception et d'entretien, cancer du béton qui s'aggrave rapidement, ouvrage disproportionné pour la région: en 45 ans, le viaduc a pris plus d'une ride. 'La dégradation de l'infrastructure est beaucoup plus rapide que prévue', explique mercredi lors d'un point presse David Wetter, chef de la filiale de Thoune de l'office fédéral des routes.

'Il est urgent de s'occuper de cette infrastructure qui a mal vieilli', abonde Vincent Pellissier, chef du service de la mobilité du canton du Valais. Aussi parce que depuis juillet 2019, les véhicules de plus de 3,5 tonnes n'empruntent plus le viaduc mais traversent le village de Riddes engendrant des nuisances pour les habitants.

Détails des travaux

Dans le détail, la chaussée ouest du viaduc sera renforcée à l’aide de béton fibré à ultra-haute performance (BFUP), soit le même qui a été utilisé lors de l’assainissement du viaduc de Chillon. Cette surcouche augmentera la résistance structurelle de l’ouvrage et fait aussi office de couche d'étanchéité.

En plus du tablier (la partie sur laquelle les véhicules roulent), des interventions ciblées seront effectuées à l'intérieur du caisson (la partie qui soutient le tablier) dans les zones les plus atteintes. La hauteur du caisson (1,10 m) complique aussi les travaux, notent les ingénieurs qui devront s'y glisser pour mener à bien l'assainissement.

Le viaduc passe de 4 à 2 voies

Avec la version retenue par les deux autorités, le viaduc passera définitivement de 4 à 2 voies. A terme, la chaussée est du pont ne sera plus ouverte à la circulation et fera l’objet d’un suivi.

Les travaux préparatoires à l'assainissement ont débuté le 8 février. Dès le 22 mars, commencera le gros de l'assainissement planifié jusqu'à la fin de l'année. Le viaduc restera ouvert pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes avec une voie par direction. Par contre, des fermetures temporaires des embranchements de la jonction seront nécessaires.

Propriété de la Confédération (65%) et du canton (35%), le viaduc de Riddes permet à la route cantonale T9 de passer sur le Rhône, sur plusieurs routes et chemins communaux, sur l'autoroute A9 ainsi que sur les voies CFF de la ligne ferroviaire du Simplon.

'Voué à disparaître'

'L'entier de ce viaduc - un ouvrage d'un autre temps - est voué à disparaître', relève encore Vincent Pellissier, soulignant que les piliers ne sont d'ailleurs pas aux normes sismiques.

Les travaux préparatoires à la planification d'une nouvelle bretelle sont en cours, affirment tant le canton que la Confédération. Certains verraient bien un projet complètement différent, plus humain, qui s'étalerait au sol, d'autres estiment qu'un pont moins imposant pourrait aussi faire l'affaire.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus