Médias romanches publics et privés main dans la main

Les médias romanches se réorganisent. Publics et privés veulent travailler main dans la main ...
Médias romanches publics et privés main dans la main

Médias romanches publics et privés main dans la main

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les médias romanches se réorganisent. Publics et privés veulent travailler main dans la main afin d'assurer une offre durable en matière de médias pour la quatrième langue nationale.

Le concept 'Medias rumantschas 2019' a été présenté lundi à Coire. Dans une déclaration d'intention, cinq médias publics et privés affirment leur volonté de vouloir renforcer le paysage médiatique romanche avec une offre d'images, de sons et de textes.

Les cinq médias concernés sont l'agence Agentura di Novitads Rumantscha (ANR), les trois journaux Engadiner Post / Posta Ladina, La Quotidiana et La Pagina da Surmeir, ainsi que la radio-télévision romanche Radiotelevisiun Svizra Rumantscha (RTR). Ils vont maintenant discuter en détail sur la façon dont ils vont collaborer.

Renforcement des médias romanches

'Je suis persuadée que les médias romanches sortiront renforcés de cette nouvelle organisation', a déclaré Marina Gammeter, éditrice de l'Engadiner Post / Posta Ladina. Le partenariat avec RTR et la professionnalisation d'ANR vont avoir un impact positif sur qualité des contenus, a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de cette réorganisation, l'ANR va se transformer en une fondation, la Fundaziun da medias rumantschas (FMR). Ce changement, dont le projet a été annoncé en novembre dernier, nécessitera des moyens financiers supplémentaires. L'ANR dispose actuellement d'un budget de 1,2 million de francs. La nouvelle entité aurait besoin de 2,5 millions.

Contrat de prestation

La FMR cherche un rédacteur en chef. L'agence fournira des textes avec un contenu régional et suprarégional. La RTR se chargera de l'actualité. Les contenus seront mis gratuitement à disposition des autres partenaires. Ceux-ci doivent encore signer un contrat de prestation avec la FMR.

La réorganisation des médias romanches a été initiée par la Lia Rumantscha, la faîtière des organisations romanches. Selon son président Johannes Flury, il s'agit d'un projet pilote qui pourrait faire école dans toute la Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus