Migros met des filiales en vente, dont Globus et Interio

Migros lance jeudi un appel à repreneurs pour ses grands magasins Globus, sa chaîne de magasins ...
Migros met des filiales en vente, dont Globus et Interio

Migros met des filiales en vente, dont Globus et Interio

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Migros lance jeudi un appel à repreneurs pour ses grands magasins Globus, sa chaîne de magasins de meubles Interio, le distributeur de vélos électriques m-way et la filiale de décoration d'intérieur Gries Deco (Depot) dans le cadre d'une 'réorientation stratégique'.

Migros lance jeudi un appel à repreneurs pour ses grands magasins Globus, sa chaîne de magasins de meubles Interio, le distributeur de vélos électriques m-way et la filiale de décoration d'intérieur Gries Deco (Depot) dans le cadre d'une 'réorientation stratégique'.

Le géant orange assure avoir développé ces sociétés dans un environnement de marché difficile ces dernières années et promet qu'elles sont désormais bien positionnées pour affronter l'avenir.

'Les analyses en profondeur que nous avons menées ont démontré que ces entreprises auraient de meilleures perspectives de succès en dehors du groupe Migros', explique la coopérative dans un communiqué.

Dans le cas de Globus, sous contrôle de Migros depuis 1997, l'accent exercé sur le segment haut de gamme voire du luxe a éloigné la chaîne des valeurs fondamentales de son actuel propriétaire.

Les 11 surfaces de ventes d'Interio, gérées de manière quasiment indépendantes, n'offrent pas suffisamment de synergies potentielles avec Migros. Le développement de la société ne s'est par ailleurs pas passé 'comme prévu au sein du marché extrêmement compétitif de la vente de meubles'.

Le site d'Emmen, dans le canton de Lucerne, n'a de surcroît pas obtenu le renouvellement de son bail au delà de mars 2020 et sera amené à disparaître au plus tard à cette date. La coopérative Migros de Lucerne a d'ores et déjà élaboré un plan social pour les 23 collaborateurs concernés par cette fermeture et tentera de leur offrir de nouvelles perspectives au sein du groupe.

D'une manière globale, 'les collaborateurs et les clients de ces entreprises ne doivent s'attendre à aucun changement substantiel de la situation', a ajouté Migros sans plus de précision sur le sort des salariés.

Performance mitigée

En 2018, Depot employait 342 personnes et Globus comptait 3161 salariés, sur un total de 106'622 employés au niveau de l'ensemble du groupe Migros.

Les activités que le géant orange veut céder ont réalisé des performance variées l'année dernière. Alors que les grands magasins Globus ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 5,7% à 808 millions de francs, la chaîne de distribution Depot a vu ses ventes croître de 2,5% à 554 millions. M-way a maintenu ses recettes à 40 millions. Celles d'Interio ne sont pas détaillées dans le rapport annuel 2018.

L'objectif du géant orange est de 'se recentrer sur ses priorités stratégiques' que sont la grande distribution, le commerce de proximité, le e-commerce, la santé et les segments spécialisés comme Do it + Garden, OBI, melectronics, micasa, SportXX et Bike World.

L'année dernière, la restructuration en profondeur de Globus avait pénalisé les résultats de Migros. Le chiffre d'affaires a progressé de 1,4% à 28,5 milliards de franc et le résultat opérationnel (Ebit) s'est amélioré de 7,8% à 651 millions.

/ATS
 

Actualités suivantes