Migros reste l'entreprise suisse avec la meilleure réputation

Pour la quatrième année consécutive, Migros reste l'entreprise helvétique avec la meilleure ...
Migros reste l'entreprise suisse avec la meilleure réputation

Migros reste l'entreprise suisse avec la meilleure réputation

Photo: Keystone

Pour la quatrième année consécutive, Migros reste l'entreprise helvétique avec la meilleure réputation auprès du public. La Rega, garde aérienne suisse de sauvetage, prend la seconde place en délogeant le chocolatier Lindt & Sprüngli.

Le géant orange devance ses concurrents dans toutes les dimensions, en particulier celle de la 'durabilité', relève la dernière enquête annuelle de l'institut GfK publiée jeudi. Toutefois, s'agissant de l'appréciation 'rationnelle' ou 'émotionnelle', c'est la Rega qui remporte la palme du 'Business Reflector 2017'.

Cette année, plusieurs nouveaux venus font une entrée remarquée dans le 'top ten'. Tous ont en commun un profond enracinement national, constate GfK. Ainsi le fabricant bâlois de bonbons et infusions aux plantes Ricola s'installe à la 3e place du podium, suivi par le numéro un des chips et snacks Zweifel.

Relégations

Longtemps médaillé d'argent, Lindt & Sprüngli glisse à la 5e position. Coop ne figure plus qu'au sixième rang, après une médaille de bronze l'an dernier. Le grand distributeur bâlois totalise d'ailleurs autant de points que le producteur de boissons argovien Rivella, autre nouvel arrivé au palmarès.

Au-delà on retrouve des noms déjà familiers au classement de GfK. L'horloger biennois Swatch Group se voit relégué de la 5e à la 8e place. Le spécialiste st-gallois des techniques sanitaires Geberit tombe de la 4e à la 9e place. Les banques régionales Raiffeisen reculent au 10e rang.

Le numéro un des télécommunications Swisscom arrive en 13e position, devant l'horloger genevois Rolex (15e) et la compagnie aérienne Swiss (17e). Les CFF se classent 18e, et La Poste 20e. Quant à la radio et la télévision publiques (SSR) elle apparaît à la 30e position.

Röstigraben

Romands et Alémaniques ont toutefois des perceptions différentes selon l'ancrage local des entreprises, observent les enquêteurs, qui ont interrogé plus de 3500 personnes. Ainsi, le géant de l'alimentation Nestlé, basé à Vevey (VD), est mieux noté en Suisse romande. A l'inverse, Ricola ou Rivella ont plus de poids outre-Sarine.

Le genre et l'âge jouent également un rôle dans l'appréciation. Les femmes sondées plébiscitent Migros, Coop mais aussi les magasins de meubles Pfister (29e) alors que le brasseur Feldschlösschen (26e), détenu par le danois Carlsberg, a davantage la cote parmi les hommes. Les grandes banques UBS (46e) et Credit Suisse (50e) ont elles plus de succès parmi les moins de 30 ans.

/ATS