Mike Pence près de la frontière nord-coréenne

Le vice-président américain, Mike Pence, est arrivé lundi matin en hélicoptère dans une base ...
Mike Pence près de la frontière nord-coréenne

Le vice-président américain, Mike Pence, est arrivé lundi matin en hélicoptère dans une base militaire américaine en Corée du Sud, à proximité de la zone démilitarisée bordant la frontière avec la Corée du Nord. La veille, Pyongyang avait raté son essai de missile.

La zone coréenne démilitarisée, abrégée en DMZ, représente une bande de terre large de 4 kilomètres, semée de mines et bordée de fils barbelés qui partage en deux la péninsule coréenne. Des soldats sont constamment postés de part et d'autre.

Mike Pence, dont le père a servi pendant la guerre de Corée du 1950 à 1953, s'est dit touché d'être à proximité de la zone et a salué l'alliance américaine avec la Corée du Sud. 'C'est la preuve du lien inébranlable entre nos peuples', a-t-il déclaré.

Le vice-président américain est en visite en Corée du Sud pour des discussions sur le programme nucléaire nord-coréen.

Appel du Japon

Lundi aussi, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a appelé la Corée du Nord à s'abstenir de nouvelles provocations, à respecter les résolutions des Nations unies et à abandonner son programme de missile nucléaire.

Dans un discours au Parlement, Shinzo Abe a déclaré que le Japon continuerait de coopérer avec les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Chine et la Russie sur la situation en Corée du Nord. Le dirigeant japonais a ajouté qu'il discuterait de la question avec le président russe, Vladimir Poutine, lors d'un sommet ce mois-ci.

Les Etats-Unis et leurs partenaires, y compris la Chine, étudient un éventail d'options après le dernier test de missile balistique effectué par la Corée du Nord, a déclaré dimanche le conseiller américain à la sécurité nationale, Herbert Raymond McMaster, citant un 'consensus international' face au régime de Pyongyang.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus