Mission vers Mars: un astronaute sur la face nord de l'Eiger

L'artiste suisse Gerry Hofstetter a rendu hommage à la mission de la Nasa 'Perseverance' en ...
Mission vers Mars: un astronaute sur la face nord de l'Eiger

Mission vers Mars: un astronaute sur la face nord de l'Eiger

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

L'artiste suisse Gerry Hofstetter a rendu hommage à la mission de la Nasa 'Perseverance' en direction de Mars, qui doit se poser sur la planète rouge jeudi soir. Il a illuminé ces derniers jours l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau avec différents motifs.

Les trois célèbres sommets de l'Oberland bernois ont été illuminés d'une part depuis un hélicoptère et d'autre part depuis le Männlichen, au-dessus de Grindelwald (BE), indiquent l'artiste et Grindelwald Tourisme. On pouvait y voir le logo de la mission Perseverance, l'inscription 'Nasa', un astronaute ainsi que les drapeaux suisse et bernois.

L'été dernier, au moment du lancement de la mission, Gerry Hofstetter avait déjà illuminé le Cervin: il avait alors projeté un paysage martien sur la montagne la plus célèbre du monde. Selon l'artiste, c'est le chef scientifique de la NASA Thomas Zurbuchen, originaire de l'Oberland, qui est à l'origine de ces opérations.

L'action a été financée par différentes institutions, fondations et personnes privées, a ajouté M. Hofstetter, interrogé par Keystone-ATS. La commune de Grindelwald y a participé avec des aides matérielles.

L'hélicoptère est resté dans les airs durant deux heures et quart pour la projection, ainsi que pour filmer et prendre des photos de l'opération. La projection était en effet conçue pour ces prises de vue. Les images ne pouvaient pas être vues - ou alors très mal - depuis le village de Grindelwald, a précisé le directeur de Grindelwald Tourisme, Bruno Hauswirth.

Gerry Hofstetter avait déjà illuminé le Cervin durant cinq semaines au printemps dernier, en signe d'espoir et de solidarité face à la pandémie de coronavirus. Il avait également été actif dans l'Oberland en 2012, à l'occasion des 100 ans des chemins de fer de la Jungfrau.

/ATS