Moins de voitures par habitant dans les grandes villes

Le taux de motorisation a baissé de 16% les grandes villes de plus de 100'000 habitants: en ...
Moins de voitures par habitant dans les grandes villes

Moins de voitures par habitant dans les grandes villes

Photo: Keystone

Le taux de motorisation a baissé de 16% les grandes villes de plus de 100'000 habitants: en 2007, il était de 0,43 voiture par habitant, tandis qu'en 2015 il s'affichait à 0,36. La statistique a cependant augmenté dans les communes de moindre envergure.

Selon les chiffres publiés lundi par l'Union des villes suisses et l'Office fédéral de la statistique, c'est dans les villes de 50'000 à 99'999 habitants - comme Bienne, Lugano et Lucerne - que le taux de motorisation a le plus grimpé, passant de 0,43 à 0,48. La croissance est aussi notable dans les villes de moins de 10'000 habitants, où ce taux a augmenté de 0,53 à 0,56 voiture par personne.

La Statistiques des villes suisses prend en compte 172 villes et communes urbaines. Parmi elles, Cham (ZG) compte le plus grand nombre de voiture par habitant (0,77), devant la commune zurichoise d'Urdorf (0,76) et la schwyzoise Freienbach (0,75).

Les taux les plus faibles en 2015 ont été enregistrés à Bâle (0,33), Zurich (0,35), Lausanne et Genève (0,37). La moyenne suisse était de 0,53 voiture par personne.

Motards romands et tessinois

En 2015, la Suisse comptait plus de 4,4 millions de voitures de tourisme et 710'000 motos. Ces dernières sont réparties de façon plus homogène dans les différentes catégories de communes: entre 70 et 83 pour 1000 habitants.

Les taux s'avèrent néanmoins beaucoup plus élevés en Suisse romande et au Tessin, avec plus de 120 motos pour 1000 habitants. A Carouge, dans le canton de Genève, près d'une personne sur cinq possède une bécane (168 pour 1000).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus