Mois d'août florissant pour les ventes de voitures neuves

L'été se termine sur une note positive pour la branche automobile helvétique. En août, 23'160 ...
Mois d'août florissant pour les ventes de voitures neuves

Mois d'août florissant pour les ventes de voitures neuves

Photo: Keystone

L'été se termine sur une note positive pour la branche automobile helvétique. En août, 23'160 voitures neuves ont été immatriculées, soit une hausse de 5,6% par rapport au même mois de l'année précédente.

Il s'agit là du troisième meilleur résultat d'août depuis le début du millénaire, indique vendredi l'association faîtière des importateurs d'automobiles auto-suisse. Après huit mois, le marché automobile suisse se trouve de nouveau légèrement dans le vert.

De janvier à août, 206'963 nouvelles voitures de tourisme ont été mises en circulation en Suisse et au Liechtenstein. L'augmentation de 925 immatriculations correspond à une légère hausse de 0,4%. Les prévisions d'auto-suisse, qui table sur un marché global stable sur un an, semblent de plus en plus se confirmer, écrit l'organisation.

Propulsions alternatives en hausse

Ce résultat intermédiaire est dû pour une large part à 'l'excellent mois d'août'. La demande élevée a notamment bénéficié aux hybrides à essence (+36,4%) et aux voitures électriques (+23,5%). Ensemble, les propulsions alternatives ont atteint une part de marché de 6,1%.

Pour la première fois, ce type de propulsion semble pouvoir dépasser le seuil des 5% sur l'ensemble de l'année. Après huit mois, les voitures hybrides, électriques, à gaz et à hydrogène ont atteint une part de marché de 5,1%.

Volkswagen reste la marque préférée des Suisses, malgré un net repli de 10,1% en août, à 2477 véhicules vendus. Mercedes suit avec 2236 unités écoulées (+16,3%). BMW complète le podium, malgré une baisse de 6%, à 1761 voitures vendues.

Nouvelle procédure

Ce vendredi, entre par ailleurs en vigueur dans toute l'Europe une nouvelle procédure d'essai des valeurs de consommation des véhicules neufs. D'ici à 2019, le WLTP, acronyme en anglais de 'test de véhicules légers harmonisé au niveau mondial' va graduellement se substituer au NEDC (nouveau cycle européen de conduite).

Ce changement est tout à fait positif, estime le président d'auto-suisse François Launaz. 'Enfin, nos membres peuvent imprimer dans leur prospectus des valeurs de consommation universellement valables, plus proches de la réalité de la route'.

/ATS
 

Actualités suivantes