Net tassement de l'excédent de la balance des paiements en 2020

La balance des transactions courantes helvétiques a dégagé l'an dernier un excédent de 27 milliards ...
Net tassement de l'excédent de la balance des paiements en 2020

Net tassement de l'excédent de la balance des paiements en 2020

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La balance des transactions courantes helvétiques a dégagé l'an dernier un excédent de 27 milliards de francs, soit 22 milliards de moins qu'en 2029.

Les recettes sur l'ensemble de l'exercice se sont affaissées au niveau des marchandises, quand les dépenses sont restées stables, explique l'institut d'émission. Il en résulte un fléchissement de 11 milliards de l'excédent des recettes à 64 milliards.

Dans la partie conjoncturelle des échanges de marchandises, tant les recettes que les dépenses ont reculé. La progression des importations d'or a néanmoins compensé la contraction des débours.

Les revenus des services ont diminué de manière plus marquée que les dépenses en la matière et le solde de ces activité s'est évaporé de 8 milliards à un milliard.

La Suisse a acquis pour 17 milliards nets d'actifs financiers et a accru ses passifs de 5 milliards. La position extérieure nette du pays a progressé de 56 milliards à 662 milliard.

Les actifs à l'étranger ont augmenté de 47 milliards à 5323 milliards et les passifs se sont étiolés de 10 milliards à 4661 milliards. Les plus-values générées par l'évolution des cours boursiers en Suisse comme à l'étranger ont été compensées par des moins-values attribuées à l'appréciation du franc face au dollar notamment.

/ATS