Neuchâtel ferme les bars, restaurants et les lieux culturels

Le canton de Neuchâtel va fermer dès mercredi les bars et les restaurants, tout comme les lieux ...
Neuchâtel ferme les bars, restaurants et les lieux culturels

Neuchâtel ferme les bars, restaurants et les lieux culturels

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le canton de Neuchâtel va fermer dès mercredi à 23h00 les bars et les restaurants, tout comme les lieux de spectacles et les musées, en raison de la pandémie de Covid-19. Les cérémonies religieuses sont également interdites, à l’exception des funérailles.

'Les mesures dureront au moins jusqu'au 22 novembre', a indiqué lundi le Conseil d’État neuchâtelois. La fermeture concerne aussi bien les établissements publics que les cinémas, salles de concert, théâtres que les musées. Les hôtels ne sont pas concernés.

Les commerces, y compris ceux considérés comme non-essentiels, ne font l’objet d’aucune nouvelle restriction pour l'instant. 'Ils doivent toutefois appliquer strictement les plans de protection en vigueur', peut-on lire dans le communiqué. Le nombre de personnes est limité à 1 pour 8 m2 de surface utile (personnel inclus).

Les lieux de divertissement et de loisirs sont fermés. Sont concernés les fitness, les centres de bien-être, les salons érotiques, les piscines, les bowlings et autres salles de jeux. Les sports de contact sont interdits et les activités sportives sans contact sont limitées à cinq personnes, sans limitation d’âge.

L’organisation de marchés et de foires dans des espaces clos est interdite. A l'extérieur, ils peuvent se tenir, mais le port du masque est obligatoire.

Consultation des milieux concernés

Les manifestations et rassemblements, publics ou privés, y compris dans le cercle familial, à l’intérieur comme à l’extérieur, réunissant plus de cinq personnes sont interdits. Les ménages de plus de cinq personnes ne sont pas concernés par cette mesure.

Lors d'inhumations, pour autant que l’assistance soit assise, 50 personnes peuvent y assister, si les normes sanitaires sont respectées. Les assemblées de corporations politiques, les manifestations politiques ou de la société civile et les récoltes de signatures font aussi l'objet d'une exception.

Ces décisions interviennent après avoir consulté les milieux concernés dont GastroNeuchâtel, a expliqué le Conseil d'Etat. Ce dernier a précisé qu'il travaille à l’élaboration de mesures d’accompagnement économique pour les secteurs ainsi contraints de fermer. Des décisions et une communication à ce propos suivront dans la semaine.

/ATS