Nouvelle erreur humaine à la centrale de Leibstadt

'De multiples erreurs humaines' à la centrale nucléaire de Leibstadt (AG) ont provoqué une ...
Nouvelle erreur humaine à la centrale de Leibstadt

Nouvelle erreur humaine à la centrale de Leibstadt

Photo: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

'De multiples erreurs humaines' à la centrale nucléaire de Leibstadt (AG) ont provoqué une hausse de la radioactivité à un endroit où était entreposé un séparateur d'eau. L'inspection fédérale de la sécurité nucléaire pose deux exigences à la centrale.

'De multiples erreurs humaines' sont apparues 'dans l'ensemble du processus de travail de la centrale nucléaire de Leibstadt', a indiqué jeudi l'IFSN. La hausse de la radioactivité, de 0,06 millisievert (mSv) par heure à 2 mSv par heure a été constatée le 20 septembre dernier.

L'événement a été classé au niveau 1, 0 étant le plus bas, de l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques INES. La centrale 's'est écartée de ses propres spécifications et normes opérationnelles et n'a réussi à garantir que partiellement l'assurance qualité de ses employés', souligne l'IFSN.

'Aucun effet'

L'IFSN constate que les mesures prises lors d'erreurs humaines antérieures n'ont eu 'aucun effet'. L'IFSN exige donc deux choses de la part de la centrale. Premièrement, elle doit analyser cet incident et expliquer pourquoi les mesures prises n'ont eu aucun effet. Les mesures devront être adaptées en cas de nécessité.

Deuxièmement, la centrale doit vérifier pourquoi un appareil de mesure de débit de dose n'a pas laissé entendre de signal d'avertissement acoustique lorsque la radioactivité a augmenté. Elle doit aussi établir l'importance de l'absence de ce signal pour le déroulement de l'événement.

Le 20 septembre dernier, la centrale de Leibstadt était en révision annuelle. Pendant cet arrêt de production, le séparateur d'eau a été retiré et déposé dans une piscine d'entreposage spéciale. En raison du mauvais fonctionnement d'une vanne de cette piscine d'entreposage, un joint d'étanchéité s'est rompu.

Protection affaiblie

Par conséquent, le niveau d'eau dans la piscine s'est abaissé et la protection contre le rayonnement assurée par l'eau a été affaiblie. Lorsque la centrale est en fonction, le séparateur d'eau se trouve au-dessus des éléments combustibles. Il sert à retirer l'eau contenue dans la vapeur montant depuis le coeur du réacteur.

Le 30 janvier, l'IFSN avait déjà révélé qu'un employé de la centrale de Leibstadt avait inscrit depuis 2016 des données dans des protocoles d'inspection sans avoir procédé aux tests appropriés. L'IFSN avait alors parlé 'de grave erreur humaine' et souligné qu'une 'telle falsification est absolument inacceptable'.

Georg Schwarz, directeur adjoint et chef de la division centrales nucléaires de l'IFSN, constatait que 'malheureusement, ce cas n'est pas isolé'. 'Il s'inscrit dans toute une série d'incidents à la centrale de Leibstadt dus à des erreurs humaines'. 'Des mesures doivent maintenant être prises pour améliorer durablement la culture de sécurité dans cette centrale'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus