Nouvelles responsabilités pour Boris Collardi chez Pictet

Boris Collardi, associés de Pictet depuis juin dernier, va oeuvrer au renforcement de la banque ...
Nouvelles responsabilités pour Boris Collardi chez Pictet

Nouvelles responsabilités pour Boris Collardi chez Pictet

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Boris Collardi, associé de Pictet depuis juin dernier, va oeuvrer au renforcement de la banque privée genevoise en Suisse alémanique, mais également en Asie et en Italie. L'ex-directeur général de Julius Bär a pris la tête des activités pour les trois régions.

'Il serait absurde pour nous de ne pas s'appuyer sur une personne qui a habité en Suisse alémanique, parle la langue et a tissé un précieux réseau sur place', explique l'associé-gérant senior Nicolas Pictet, dans l'édition de mercredi de la Neue Zürcher Zeitung.

Les ambitions de Pictet outre-Sarine ne datent toutefois pas d'hier, selon M. Pictet. La décision de louer des locaux à proximité de la Paradeplatz à Zurich a été prise avant l'arrivée de Boris Collardi.

Pictet a engagé récemment toute une équipe de Julius Bär dédiée à la clientèle moyen-orientale. A en croire Nicolas Pictet, Boris Collardi n'a joué aucun rôle dans l'engagement de cette douzaine de conseillers. La banque genevoise souhaitait se renforcer dans cette région depuis longtemps.

'Une personnalité, pas un modèle d'affaires'

Pictet n'a d'ailleurs entrepris aucun démarchage, ce sont les membres de l'équipe qui ont approché la banque genevoise, assure l'associé-gérant senior. 'Nous ne voulons risquer aucun conflit avec Julius Bär, avec qui nous entretenons de bonnes relations.'

En recrutant M. Collardi, le groupe genevois a engagé 'une personnalité et non un modèle d'affaires, un caractère et pas une carrière', résume Nicolas Pictet. L'ancien directeur de Julius Bär avait contribué entre octobre 2009 et novembre 2017 à la forte croissance de la banque privée zurichoise, notamment par le biais de nombreuses acquisitions.

A fin juin, Pictet affichait une masse sous gestion de 512 milliards de francs.

/ATS
 

Actualités suivantes