Nouvelles taxes en vigueur entre la Chine et les Etats-Unis

Les Etats-Unis et la Chine ont ouvert jeudi un nouveau chapitre de leur guerre commerciale ...
Nouvelles taxes en vigueur entre la Chine et les Etats-Unis

Nouvelles taxes en vigueur entre la Chine et les Etats-Unis

Photo: KEYSTONE/FR56856 AP/STEPHEN B. MORTON

Les Etats-Unis et la Chine ont ouvert jeudi un nouveau chapitre de leur guerre commerciale, les deux parties mettant en place des droits de douane de 25% sur 16 milliards de dollars de marchandises. Washington accuse Pékin de pratiques commerciales déloyales.

L'administration américaine des douanes et de la protection des frontières a indiqué sur son site internet que les nouveaux droits à 25% sont entrés en vigueur jeudi à 00h01 (06h01 en Suisse). Au total, 279 catégories de produits importés de Chine sont concernés.

Quelques minutes plus tard, la Chine a indiqué 'être contrainte' à 'de nécessaires représailles'. Le ministère chinois du commerce a précisé dans un communiqué publié sur son site internet que Pékin déposera une plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre les nouveaux droits de douane américains.

Ces nouvelles mesures portent à 50 milliards de dollars la valeur des importations de chacun des deux pays soumises aux droits de douane depuis le début de juillet. De nouvelles taxations sont en préparation.

Croissance impactée

Washington tient cette semaine des auditions sur une liste prévisionnelle de produits chinois supplémentaire à taxer. La valeur de la marchandise figurant sur cette liste est de 200 milliards de dollars.

Les économistes estiment que chaque tranche de 100 milliards de dollars d'importations affectées par les droits de douane réduit le commerce mondial d'environ 0,5%. Ils en estiment l'impact sur la croissance économique de la Chine à 0,1-0,3 point de pourcentage en 2018 et à un peu moins pour les États-Unis, mais l'impact sera plus important l'année prochaine.

Le président américain Donald Trump a menacé d'imposer des droits de douane sur la quasi-totalité des plus de 500 milliards de dollars de produits chinois exportés chaque année aux États-Unis, à moins que Pékin accepte de modifier radicalement ses pratiques relatives à la propriété intellectuelle, ses programmes de subventions industrielles et sa structure tarifaire.

Cela dépasserait largement la taille des exportations chinoises vers les États-Unis. Certains experts estiment que Pékin pourrait envisager d'autres types de représailles, telles que rendre la vie plus difficile aux entreprises américaines en Chine ou affaiblir sa monnaie afin de maintenir ses exportations compétitives.

/ATS
 

Actualités suivantes