Novartis a contrevenu à la loi australienne

Novartis et GlaxoSmithKline ont reconnu avoir enfreint la loi australienne sur la protection ...
Novartis a contrevenu à la loi australienne

Novartis a contrevenu à la loi australienne

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Novartis et GlaxoSmithKline ont reconnu avoir enfreint la loi australienne sur la protection des consommateurs. Les deux sociétés ont admis avoir fait de fausses déclarations au sujet des bénéfices de deux de leurs analgésiques.

La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) a révélé, par voie de communiqué vendredi, avoir intenté une action en décembre 2017 contre GlaxoSmithKline Consumer Healthcare Australia et Novartis Consumer Health Australasia, à l'issue d'une enquête menée par ses soins. GlaxoSmithKline a acquis le portefeuille de produits Voltaren de Novartis en mars 2016 et en assure la commercialisation et la vente depuis cette date.

Selon l'ACCC, Novartis et GlaxoSmithKline ont induit les consommateurs en erreur s'agissant de l'efficacité respective de leur gels Voltaren Osteo Gel et Voltaren Emulgel. Dans leurs dépositions, les deux sociétés ont admis avoir positionné l'Osteo Gel comme un traitement plus coûteux mais plus efficace que celui de l'Emulgel de 2012 à mars 2017. Or l'enquête de l'ACCC a démontré que les bénéfices étaient identiques, ce d'autant plus que les compositions des gels étaient sensiblement les mêmes.

Une audience aura lieu à date ultérieure pour déterminer les pénalités réclamées par l'ACCC.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus