Novartis essuie un nouvel échec clinique avec le canakinumab

Le géant pharmaceutique Novartis reconnaît lundi un deuxième échec clinique avancé avec son ...
Novartis essuie un nouvel échec clinique avec le canakinumab

Novartis essuie un nouvel échec clinique avec le canakinumab

Photo: KEYSTONE/AP/ANDY WONG

Le géant pharmaceutique Novartis reconnaît lundi un deuxième échec clinique avancé avec son canakinumab contre un type de cancer du poumon.

L'étude Canopy-1 sur l'administration en première ligne de ce traitement expérimental contre la forme non à petites cellules localement avancée ou métastatique n'a pas atteint ses critères primaires d'évaluation, ni en termes de survie globale ni en termes de non-progression de la maladie.

La multinationale pharmaceutique avait déjà essuyé en début d'année un échec de l'étude Canopy-2 sur cet anti-inflammatoire inhibiteur de l'interlekine-1, en combinaison avec l'agent chimiothérapeutique docétaxel, contre cette même forme de cancer du poumon.

Déjà commercialisé dans d'autres indications sous la marque Ilaris, le canakinumab avait aussi échoué à faire ses preuves contre les surréactions immunitaires au Sras-Cov-2 en fin d'année dernière.

Novartis assure néanmoins avoir observé au cours de Canopy-1 de potentiels indices d'efficacités chez certains sous-groupes de patients. D'autres volets du programme Canopy sur le canakinumab se poursuivent, à savoir la phase III Canopy-A évaluant la substance après opération chirurgicale et la phase II Canopy-N avant opération.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus